Fermer

La Safim s’engage durablement

 
@Camille Moirenc

La semaine dernière, Loïc Fauchon, Pdg de la Safim – organisateur d’évènements et gestionnaire du palais des congrès et des expositions de Marseille, communément appelé Parc Chanot – s’est vu remettre la certification ISO 20121 en présence de représentants du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

ISO 20121, c’est quoi ce charabia ? Cette norme de certification internationale relative à la gestion d’événements atteste le système de management responsable de la Safim dans ses deux métiers que sont l’accueil et l’organisation d’événements. Et implique l’engagement d’améliorer la performance globale de cette entreprise tout en favorisant le progrès social et en limitant les impacts néfastes pour l’environnement.

Si l’élément accélérateur de cette certification a été la candidature de la France, et de Marseille avec, à l’accueil du Congrès mondial de la nature, la remise de cette norme récompense les différentes actions menées depuis plusieurs années par la Safim sur les enjeux prioritaires du développement durable. D’abord environnemental : optimiser le tri et valoriser les déchets, limiter les émissions de CO2, intégrer les moyens pour économiser l’énergie et l’eau dès la conception des infrastructures. Et sociétal : assurer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, agir de façon préventive sur la sécurité en impliquant collaborateurs et fournisseurs.

« Avec cette certification, la SAFIM rejoint le cercle fermé des structures évènementielles certifiées ISO 20121 et devient la 2e entité évènementielle de la métropole* à disposer de cette distinction. Celle-ci formalise tous les efforts entrepris depuis le début des années 2000 dans le domaine du développement durable et l’encourage à s’améliorer dans la maîtrise de ses impacts environnementaux, sociaux et économiques. Elle répond en outre à une demande croissante des clients, notamment à l’international, et permet de challenger les fournisseurs sur la mise en place de bonnes pratiques », a commenté Loïc Fauchon.

L’obtention de la certification ISO 20121 devrait permettre à moyen terme de concrétiser certains objectifs. 1/ Encourager les organisateurs à ne plus utiliser de moquettes jetables et à améliorer le tri 2/ Achever l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite du Palais des Arts, dernier bâtiment du site non équipé 3/ Progresser sur la pérennisation de bonnes pratiques suite à l’accueil de manifestations exceptionnelles. ♦

* Le premier labellisé ISO 20121 de la métropole Aix-Marseille a été le traiteur La truffe noire.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?