Fermer

Les bons gestes à adopter envers les dauphins et les cétacés

Par Agathe Perrier, le 10 mars 2023

Journaliste

Il est aujourd'hui interdit d'approcher un dauphin ou un cétacé à moins de 100 mètres, par mesure de sécurité mais aussi de protection pour les animaux © Laurène Trudelle - Miraceti

L’activité d’observation des dauphins et des cétacés – whale-watching dans le jargon – est aujourd’hui courante, y compris en Méditerranée. Mal pratiquée, elle peut avoir des conséquences néfastes sur ces géants des mers. C’est pourquoi différents acteurs ont créé un label pour certifier les opérateurs engagés dans des balades respectueuses de cette faune aquatique. Et profiter de ces sorties pour sensibiliser le grand public à leur protection et à celle de l’ensemble du milieu marin. 

 

D’ici quelques semaines, les vidéos montrant des dauphins en Méditerranée inonderont probablement les réseaux sociaux. Si les filmer de loin ne pose pas de problème, tenter de les approcher de près, oui. C’est d’ailleurs interdit en France, par un arrêté ministériel du 3 septembre 2020, entré en vigueur le 1er janvier 2021. « La perturbation intentionnelle incluant l’approche des animaux à une distance de moins de 100 mètres dans les aires marines protégées » est ainsi prohibée. En Méditerranée, un arrêté préfectoral de juillet 2021 a même étendu la mesure à toutes les eaux françaises.

De telles précautions en étonneront peut-être certains, elles sont pourtant de mise. Pour la propre sécurité des badauds : les dauphins, comme l’ensemble des cétacés, restent des animaux sauvages. Et pour le bien-être de ces mammifères marins : des observations mal pratiquées peuvent gravement les perturber.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apporté quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?