Fermer

[habiter autrement #1] Une micromaison en bois dans le Languedoc

Par Marie Le Marois, le 23 août 2022

Journaliste

Tiny House de Nadège, près de Carcassonne @L'Angèle

Dans cette nouvelle série, Marcelle met en valeur les personnes ayant fait le choix d’une maison alternative : tiny house, yourte, maison en torchis, en paille, en bois, bulle semi-enterrée… Pour ces citoyens, habiter autrement implique un autre mode de vie articulé autour de la décroissance, l’autonomie et l’écologie. Parole à Nadège, résidente d’une micromaison en bois.

 

Tiny House Nadège
Nadège dans le salon de sa tiny house @L’Angèle

Il y a trois ans, Nadège a opté pour un mode de vie plus vertueux, à travers le zéro déchet. Elle a adopté les courses bio et locales en vrac. Et les achats de seconde main – vêtements, mobilier, etc. – avec le défi « rien de neuf’’, de l’association Zero Waste France.

Mais c’est lors d’une émission sur le minimalisme qu’elle a découvert les Tiny Houses (mini-maisons). Le concept l’a tout de suite accrochée. « J’aime l’idée de me débarrasser du superficiel et vivre avec peu d’objets mais utiles, qualitatifs et beaux », sourit cette jeune femme pétillante, qui se dit alors « pourquoi pas moi ? »

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?