Fermer

Des vêtements pour mieux vivre l’après cancer

Par Maëva Gardet Pizzo, le 21 mai 2022

Textiles utilisés, coupe ... tout est pensé pour s'adapter aux effets secondaires que subit le corps lorsqu'il est traité pour un cancer du sein. @DR

[bref] Transpiration, prise de poids, port de prothèse… Après un cancer du sein, les effets secondaires sont nombreux et peuvent s’avérer particulièrement dérangeants. Pour aider les femmes concernées à y faire face, Véronique Gonzalez a créé à Marseille une ligne de vêtements dédiés : Les Minettes en goguette.

À l’origine des Minettes en goguette, une série de chocs vécus par leur fondatrice, Véronique Gonzalez.

D’abord, un cancer du sein diagnostiqué en 2016. Afin de s’assurer que sa tumeur disparaisse, Véronique Gonzalez opte pour une mastectomie. Et se voit prescrire de l’hormonothérapie. « Avec ce type de traitement, le corps change. En deux mois, j’ai pris 20 kilos. On transpire beaucoup. La peau et les sensations qu’elle procure changent ». Il faut aussi accepter la perte d’un sein, et l’utilisation de prothèses à glisser sous le soutien-gorge. « J’ai cherché des vêtements adaptés mais je ne trouvais rien hormis de la lingerie ou des maillots de bain. Il y avait bien quelques T-shirts, mais pour rester à la maison ».

 

minettes-goguette
@DR

Du bricolage pour se sentir mieux

Férue de mode, Véronique ne se résigne pas et tente de bricoler pour combler ce manque. « J’ai enlevé toutes les armatures de mes soutiens-gorge. J’’ai copié les vêtements qui me plaisaient pour les adapter à mes nouvelles formes et intégrer des brassières dedans ».

Ne sentant plus ses cicatrices, ne s’inquiétant plus de savoir si celles-ci sont visibles, elle parvient -enfin !- à passer des journées entières sans penser à la maladie.

Puis un jour, alors qu’elle consulte son oncologue pour une visite de contrôle, celle-ci remarque ses vêtements atypiques. Alors que Véronique lui explique sa démarche, l’oncologue lui suggère d’en parler à d’autres femmes concernées. Et lui assure qu’elle est loin d’être la seule à avoir du mal à accepter son corps post-cancer.

 

♦ Lire aussi : Une nouvelle stratégie prometteuse dans la guerre contre le cancer

 

Mettre sa créativité au profit des autres

C’est ce que fait Véronique. Et cela la rassure.

Quinze jours plus tard, elle est licenciée par Ikea pour qui elle travaille depuis plusieurs années comme responsable communication et design d’intérieur. L’occasion de se lancer dans le bain entrepreneurial. Et de mettre sa créativité au profit d’autres femmes atteintes par le cancer.

Elle se forme au stylisme et au développement numérique. Découvre des tissus aux propriétés insoupçonnées. Et conçoit une première gamme de produits pour lesquels elle vient de lancer une campagne de financement participatif.

Parmi eux, un T-shirt en Tencel modal, une matière respirante et douce. Un maillot de bain aux propriétés anti-transpiration et anti-UV. Ainsi qu’un ensemble de lingerie. Le tout conçu à Marseille, en Espagne et au Portugal, à partir de matériaux respectueux de l’environnement.

 

Des vêtements pour mieux vivre après le cancer 2
@DR

Une mode pour toutes, tout le temps

Cet été, l’entrepreneuse prévoit la sortie d’une robe, une tunique ainsi que d’un nouveau T-shirt conçu à partir d’un matériau à base d’algues, aux propriétés régénérantes pour la peau. Ces produits seront disponibles sur le site de la marque, qui devrait être créé au terme de la campagne de financement participatif.

À plus long terme, Véronique Gonzalez souhaite coconstruire ses produits avec d’autres femmes atteintes du cancer. Pour prendre en compte un plus large panel d’effets secondaires et d’inconforts liés à cette maladie. Et ainsi apporter son coup de ciseau à l’édifice d’une mode qui surpasse les standards et s’adapte à chacune. Quelles que soient les épreuves traversées.♦

 

  • Plus d’informations sur la campagne de financement participatif – Lancée mi-avril, celle-ci doit s’achever début juin. Plusieurs produits sont disponibles au-delà des vêtements cités : tote-bags, bouteille, coussin … Histoire que chacun puisse soutenir le projet. Des cartes cadeaux sont aussi disponibles. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la plateforme kisskissbankbank.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?