Fermer

Première Nuit de la Solidarité avec les sans-abris de Marseille

Par Agathe Perrier, le 7 janvier 2022

Journaliste

En France, la première Nuit de la Solidarité s'est tenue en 2018 à Paris © Pixabay

[bref] Marseille organise le 20 janvier prochain sa première Nuit de la Solidarité. Des maraudes sont prévues dans tous les arrondissements afin d’y recenser le nombre de sans-abri. Pour mieux les accompagner. On demande des bénévoles…!

Mieux connaître le profil des personnes vivant dans la rue afin de faire progresser les dispositifs et politiques publiques d’accueil, d’hébergement et d’insertion : voilà le principal objectif de la Nuit de la Solidarité. Initiée en France en 2018 par la Ville de Paris (bonus), elle se déploie pour la première fois cette année à Marseille. Une « nuit de partage et d’écoute » ponctuée de maraudes aux quatre coins de la ville. Un début de nuit, plutôt, puisque l’opération se déroulera entre 15h et 22h30.

 

nuit-solidarite-marseilleRencontrer pour mieux connaître

Par équipes de trois ou quatre, encadrés par un responsable, les bénévoles auront pour mission de décompter les personnes « en situation de rue ». À savoir celles n’ayant accès à aucun centre d’hébergement collectif ou centre spécifique. De quoi renforcer les connaissances sur leur nombre, la Ville de Marseille l’estimant à un peu plus de 14 000.

En parallèle, les bénévoles échangeront, si possible, avec les personnes rencontrées afin de remplir un questionnaire (âge, sexe, composition familiale…). A posteriori, ces informations anonymisées devraient aider à la conduite de politiques publiques de lutte contre le sans-abrisme « plus ciblées et toujours plus efficaces », considère la Préfecture des Bouches-du-Rhône.

À Paris, par exemple, le comptage réalisé lors de la Nuit de la Solidarité début 2020 avait révélé que 12% des sans-abri de la capitale étaient des femmes. Une halte de nuit avait ouvert le mois de décembre suivant, spécialement pour elles.

 

En quête de 1500 bénévoles

La Ville de Marseille organise cet événement en collaboration avec l’État, le Centre communal d’action sociale et les associations de lutte contre la précarité. L’URIOPSS PACA, Fédération des acteurs de la solidarité (FAS PACA), l’APHM, la Fondation Abbé Pierre, ASSAB, Sara Logisol, l’AMPIL, l’ADDAP 13… sont au nombre de ces dernières.

Pour le mener à bien, il faut trouver 1500 personnes bénévoles. Avis à tous les volontaires souhaitant participer aux maraudes, prévues dans tous les arrondissements de la ville. Il suffit pour cela s’inscrire en ligne (en cliquant ici). Un kit sanitaire sera fourni à chacun.

Marcelle reviendra en temps voulu sur les enseignements de cette première Nuit de la Solidarité phocéenne. ♦

 

Bonus

  • Un concept importé d’abord à Paris et présent aujourd’hui dans une dizaine de villes – La Nuit de la Solidarité vient des pays anglo-saxons. Des villes américaines et européennes les organisent depuis plusieurs années déjà. En France, il a fallu attendre 2018 pour qu’elle fasse son arrivée, initiée par la municipalité de Paris. Ce type d’opération a depuis essaimé en France métropolitaine, avec des éditions notamment à Rennes, Metz, Grenoble, Toulouse ou Montpellier, avec chacune ses spécificités. 16 villes participeront à cette Nuit de la Solidarité 2022 le 20 janvier prochain.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?