Fermer

OK Corral, parc d’attractions écolo

Par Marie Le Marois, le 9 août 2021

Journaliste

@Ok Corral. Famille Bembom, maîtresse des lieux.

À l’image de notre société de consommation, les parcs d’attractions sont gourmands en énergie et matériaux. Mais certains prônent une démarche plus respectueuse de l’environnement, comme OK Corral à Cuges-les-Pins, à quelques kilomètres de Marseille. Reportage sur place, entre deux attractions.

 

À ses débuts, OK Corral était un ranch créé par Jack Rex en 1966. L’ambiance cow-boys et indiens regroupait chaque week-end de nombreux visiteurs. C’est à partir des années 1970 qu’il se transforme en parc et que les premiers manèges s’y installent.

Depuis, Ok Corral, qui fête ses 55 ans, a multiplié les attractions et les spectacles. Mais aussi évolué dans sa stratégie RSE (responsabilité sociétale des entreprises) – menée depuis… sa création. En effet, Mathijs Bembom et son épouse Maria, les maîtres des lieux, ont toujours eu à cœur de « réduire au maximum leurs déchets et impact carbone », souligne leur fils, Henk qui, comme son frère, travaille avec eux.

 

Espaces verts et produits neutres
Le parc d’attractions écolo et familial 2
@C.Guibert. Potage au coeur du parc d’attractions.

Sur ce site de 15 hectares, la famille Bembom a favorisé les espaces verts sans pesticides ni engrais, amendés avec du terreau local, issu du compostage des déchets des écuries. Elle a également implanté au cœur du parc un potager. La trentaine de salariés permanents et les 200 saisonniers peuvent ainsi se servir à volonté de fruits et légumes. Et les enfants de la ville, observer quand et comment poussent courgettes, tomates, concombres, melons ou encore framboises

Comme nettoyants, l’équipe utilise des « produits neutres pour l’environnement, au label écolo », poursuit Henk Bembom.

 

Constructions en blocs recyclés

Ok Corral
@C.Guibert. Mur en blocs Redi-Rock.

La famille Bembom a créé cette année un nouvel espace de 50 000 m2 dédié au Mexique. Pour construire les murs de soutènement et les garde-corps, elle a choisi un produit français innovant : le Redi-Rock.

Ces blocs de béton – style Lego géants – sont modulables et transportables à l’infini. Ainsi l’aménagement peut évoluer, diminuer, s’agrandir… sans laisser de traces.

 

Tri des déchets
Le parc d’attractions écolo et familial 6
@Ok Corral. Équipe de l’ombre de Ok Corral

La direction « a toujours mené une politique de tri des déchets », avant même que la loi l’y oblige. Outre le tri des déchets internes, elle a mis en place des poubelles de tri… qu’elle re-trie intégralement derrière « pour bien séparer métal, plastique et aliments ».

Elle opère également une réutilisation systématique des remblais de chantier. Au lieu de casser les édifices et les jeter en décharge, les matériaux sont concassés et réemployés. Ainsi, pour le nouvel espace Mexique, ces remblais ont servi à aplanir le terrain en pente et réaliser des restanques.

 

Faible consommation d’énergie
Le parc d’attractions écolo et familial 4
@C. Guibert

Le parc a mis en place différents dispositifs pour diminuer sa consommation d’énergie. Il a installé des capteurs de mouvements qui permettent d’éteindre la lumière quand un visiteur quitte certains espaces, comme les toilettes ou le tunnel accédant au Gold Rush (grand 8).

Pour les lumières extérieures, autour des hébergements-tipis par exemple, la direction a basculé en éclairage solaire. Outre ses vertus écologiques, il est doté d’une faible intensité. « Ce qui permet de ne pas déranger la faune la nuit, telles que chouettes et chauve-souris ».

Enfin, les ampoules ont été remplacées par des LED, dont la basse consommation génère une économie substantielle.

 

Premier employeur local
ok corral
@C. Guibert

Premier employeur local, OK Corral recrute depuis toujours des générations entières de salariés issus des communes voisines. Aujourd’hui, 80% sont des femmes. Il travaille également avec les entreprises situées principalement à 30 kilomètres autour du parc.

En octobre 2020, lors de la seconde fermeture liée à la crise sanitaire, la direction a décidé de maintenir ses équipes en activité et investi dans des travaux de grande ampleur pour créer le nouvel espace Mexique. ♦

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?