Fermer

Pas sûr que la ménopause soit moins taboue aujourd’hui !

Par Lorraine Duval, le 20 septembre 2022

Journaliste

En France, 12 millions de femmes sont ménopausées et environ 450 000 autres le sont chaque année © Pixabay

La ménopause correspond à l’arrêt du fonctionnement de l’ovaire et survient vers 50 ans. Elle se traduit par l’arrêt des règles et la perte de la fonction de reproduction. Mais peut s’accompagner de toutes une série de symptômes dont les femmes parlent plus ou moins facilement. Le Pr Léon Boulbi, gynécologue, et Sophie Kune, auteur de « Ménopausée et libre ! »* et du compte Instagram @menopauses.stories reviennent sur cette étape de vie encore trop taboue.

 

C’est un phénomène naturel. Et pour nombre de femmes, un tournant dans leur vie. Synonyme de liberté – fin des règles et de la contraception. Ou de désagréments – bouffées de chaleur, sécheresse voire atrophie vaginale, troubles urinaires, douleurs articulaires, prise de poids, troubles de l’humeur et du sommeil. La ménopause a longtemps été vécue comme un traumatisme et associée à l’entrée dans le 3e âge.

« Il y a, certes, une modification du schéma corporel, pointe Léon Boubli, professeur émérite de gynécologie à la faculté de médecine de Marseille. Pour certaines femmes, cela équivaut au début de la vieillesse alors qu’elles ont devant elles davantage de chemin à parcourir que celui les séparant de leurs premières règles. On constate même parfois des conséquences neurologiques chez certaines, comme si elles avaient perdu un moteur ».

 

Compliqué d’évoquer des problèmes sexuels ou urinaires

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?