Fermer

Sapid, un réfectoire écolo pour les Parisiens

Par Clara Le Fort, le 6 décembre 2021

Journaliste

Au restaurant Sapid, à Paris, durabilité et cuisine végétale sont les deux piliers fondateurs © Julie Ansiau

Avec ce nouveau lieu dédié à une cuisine terrestre, nomade et durable, Alain Ducasse et Romain Meder jettent les bases d’un concept de réfectoire engagé. Côté architecture, Marie Deroudilhe a rivalisé d’ingéniosité pour rénover les lieux sans impact. Cela se passe au 54 rue du Paradis, à Paris.

Sapid est un lieu a priori simple : durabilité et cuisine végétale sont les deux piliers fondateurs. Pourtant, le défi est périlleux car « les consommateurs d’aujourd’hui veulent tout : que ce soit bon, accessible, respectueux, durable, rapide, et livré à leur porte ! », explique Romain Meder, chef exécutif au sein du groupe Alain Ducasse qui pilote le projet. Trouver une solution qui coche toutes les cases, et qui en plus soit synonyme de bon goût – dans l’assiette comme dans le décor – méritait de trouver des solutions appropriées.

 

Une carte sans déchets : jus d’épluchures de betteraves, bouillon de foin…

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?