Fermer

What’s Up Camille accompagne les seniors entrepreneurs

Par Raphaëlle Duchemin, le 1 avril 2022

Journaliste

Pour les inscrits à l'atelier, trois mois d’accompagnement renouvelables pendant trois mois © Pixabay

« On n’est pas sérieux quand on a 17 ans », écrivait Rimbaud. Et quand on en a plus de 50, est-on trop vieux pour entreprendre ? Pour que l’âge ne soit plus un frein, une jeune femme a créé un incubateur pour seniors. En deux ans, 40 projets ont déjà été accompagnés par What’s Up Camille.

 

« Camille c’est un prénom aussi bien masculin que féminin : c’est pour ça que je l’ai choisi. » Voilà comment Kim Salmon donne le ton dès qu’on lui demande qui se cache derrière le prénom de son incubateur.

Pas de symbolique donc, ou pas celle qu’on imaginait, mais une très belle histoire tout de même. Pourquoi ? Parce que, Kim le dit elle-même, elle a derrière elle deux siècles d’entrepreneurs et qu’elle n’a jamais pensé être celle qui reprendrait le flambeau. Son père, sa grand-mère et avant eux les générations précédentes ont tous monté des business dans le Nord, leur terre. « On est de là-bas, rit-elle, et mon père passionné de généalogie est même remonté jusqu’au Moyen-Âge pour retrouver la trace de nos ancêtres ».

 

L’entrepreneuriat dans le sang

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?