Fermer

[habiter autrement #2] Une yourte dans le Vaucluse

Par Marie Le Marois, le 26 août 2022

Journaliste

Brune devant sa yourte Kirghiz plantée dans le Parc du Luberon @Coco Malet

Brune et Olivier, fondateurs de Provence Hippo Services, proposent du tourisme équestre et des formations d’attelage. Ils vivent dans une yourte depuis 2019 avec leur bébé, entourés de leurs chevaux, non loin du magnifique village de Roussillon. Leur dessein ? Vivre en communion avec la nature.

 

Brune a grandi en montagne, dans les Alpes-de-Haute-Provence, entre cabane de berger et chalet. Jamais dans une maison en briques. Sa mère, éleveuse de chevaux, menait déjà une vie nomade. Alors quand Olivier, son compagnon, lui’a proposé de vivre sous une yourte il y a trois ans, la monitrice d’attelage n’a pas hésité.

S’est bien-sûr posée la question du confort mais la jeune femme de 23 ans l’a rapidement balayée. « Je n’ai pas besoin de beaucoup pour vivre et de toutes façons, nous n’avions pas d’autres endroits et aucune envie de louer un appart’ », nous raconte-elle avant d’aller faire les foins dans un champs un peu plus loin.
 

Yourte traditionnelle kirghiz

Yourte
Olivier et Brune dans leur yourte, sur leur lit @Coco Malet

Olivier, agriculteur et guide naturaliste, raconte que cette yourte traditionnelle kirghiz lui vient d’un ami qui y a vécu 14 ans avec sa femme et ses trois enfants. Elle fait 42 m². Sa structure, en mélèze, est recouverte de deux couches de feutre puis d’une bâche de semi-remorque. Le couple l’a montée en deux jours. Et plantée sur les terres que le trentenaire a reprises de son père, juste à côté d’une cabane agricole rénovée. Celle-ci leur sert de bureau pour leurs activités Provence Hippo Services. Mais aussi de cuisine d’hiver.

La première année, ils ont vécu sur la terre battue. Avant d’installer un plancher en 2020, la seule amélioration qu’ils ont consentie. Le couple est autonome pour l’eau  – « captage du canal de Provence pour notre eau agricole, filtrée ensuite grâce à un système Berkey très efficace ». Autonome également pour l’électricité, « grâce à une remorque mobile comportant un système solaire de plus de 6000 Watts ».

 

♦ (re)lire : Une micromaison en bois dans le Languedoc 

 

Vie dehors aux beaux jours (et aux mauvais jours aussi)

Yourte chevaux
Brune et Olivier vivent au milieu de leurs chevaux @Provence hippo services

Ils dorment dans la yourte tous les trois avec leur fils d’un an et demi. Lui dans un lit à barreaux et eux, sur un lit surélevé pour gagner en chaleur l’hiver et en rangements. La pièce est confortable avec ses tapis et son poêle à bois. Mais ils vivent principalement dehors. Cuisinent, se lavent et mangent sous leur grand chêne.

Alors, c’est sûr, il y a des inconvénients. Fourmis, araignées et serpents se faufilent. L’hiver, il fait froid. Et, malgré le poêle qui chauffe rapidement, il faut se relever la nuit pour remettre des bûches. Mais dès novembre, ils transhument près de Barcelonnette, pour proposer leurs activités d’hiver (bonus), et dorment dans une une maison de famille. Ces passionnés voyagent à pied, « avec une dizaine de chevaux et le bébé, sur 280 kilomètres et plus de 5000 mètres de dénivelé positif ».

 

Connecté à la nature et ancré

Une yourte dans le Vaucluse 2
Brune est monitrice d’attelage @Provence hippo services

Mais rien de tel que de vivre dans une yourte. « Elle rassemble, structure et équilibre. On est plus connecté à la nature, davantage ancré. Vivre dans un espace rond permet aux énergies de mieux circuler », confie Brune qui n’a plus du tout envie d’être ‘’encubée’’.

L’avenir, elle le voit dans cette yourte mais à la montagne, pour avoir plus de terres pour leurs bêtes. Ou dans un habitat semi-enterré. L’avantage ? « Sa température constante toute l’année, une extrêmement bonne isolation et une résistance aux catastrophes naturelles ». Ils choisiront dans ce cas une maison bulle pré-conçue par des architectes experts dans le domaine. Puis la feront construire, « au moins les fondations et la structure ». Le reste, Brune et Olivier s’en chargeront.♦

 

Bonus

  • Une yourte dans le Vaucluse 3
    Balade dans les ocres du Luberon @Provence hippo services

    Provence hippo services, ce sont de magnifiques circuits en calèche, à travers les ocres du Luberon, des vignobles et des plantes médicinales. Ainsi que de nombreuses balades à cheval dans la région.

C’est aussi une école d’attelage pour l’attelage sportif, de tourisme et la traction agricole.

L’hiver, Provence Hippo Services propose Les Crins de la Forêt Blanche, des activités équestres en Ubaye : balade en traîneau, ski-joering, randonnée à cheval…

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?