Fermer

Plutôt qu’un établissement spécialisé, une famille d’accueil pour les personnes handicapées ou âgées

 
Césarine sent un brin de thym.

Par Marie de Ménibus

 

Qui connaît l’Accueil Familial Adulte ? Personne. Et pour cause, cette formule est peu répandue. On ne compte actuellement qu’une soixantaine d’accueillants pour toutes les Bouches-du-Rhône. C’est pourtant une vraie réponse pour les personnes dans l’incapacité de vivre chez elles. Reportage à Saint-Martin-de-Crau chez Véronique Gonzalez, dans une maison coquette nichée au bout d’un lotissement. Abrupte au premier abord, cette quinqua tonique au fort tempérament laisse transparaître une grande sensibilité au fil de notre rencontre.

 

Lové au creux d’un fauteuil en osier, un homme rêvasse dans le jardin. C’est Claude. Un adulte déficient intellectuel qui vit ici… depuis 26 ans ! « Il est arrivé l’année de naissance de mon dernier fils, raconte Véronique. Il a vu grandir mes trois enfants, participé à tous les anniversaires ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite