Fermer

Caire13 soulage les travailleurs indépendants touchés par le cancer

Par Agathe Perrier

Journaliste

Pour un chef d’entreprise, un agriculteur, un artisan, un commerçant, un travailleur libéral ou salarié indépendant, le cancer équivaut à une double peine car il n’a pas de protection sociale. D’où le précieux accompagnement de Caire13 pour les démarches administratives, pendant le parcours de soin et lors de la reprise du travail. J’ai rencontré l’équipe formidable de cette association unique en France, qui est venue en aide à plus de 300 malades en 4 ans.

 

On est en 2017. Muriel, chef d’entreprise depuis deux ans, vit une période de grosse fatigue. Les sept pages d’analyses prescrites par son médecin ne révèlent rien. Mais malgré un break, ça ne passe pas. Il faudra attendre une mammographie pour détecter un cancer. Entre la sidération et l’opération, elle n’a eu que deux semaines. Seulement deux semaines pour préparer la suite afin d’éviter le déclin de sa société, « son bébé » ! « À l’hôpital, j’avais été orientée vers des assistantes sociales pour m’appuyer dans mes démarches. Elles m’écoutaient mais ne comprenaient pas ma situation, ne comprenaient pas ses spécificités. Elles m’ont alors orientée vers Caire13 ». Au contact des bénévoles de l’association, Muriel s’est sentie non seulement écoutée, mais entendue, comprise. Les questions juridiques ont été traitées, des aides trouvées alors qu’elle ne pensait pas y avoir droit. « Psychologiquement, ça a été plus qu’important. Je n’étais pas isolée. Pour gérer la maladie, ça a été primordial ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite