Fermer

Déchets marins, basta !

 

Par Marie de Ménibus

 

À chaque coup de mistral, c’est le même scénario : des amas de déchets viennent s’agglutiner dans l’anse du petit port de Malmousque. Un conglomérat de plastiques nappe la surface de ce petit paradis, quand il ne glisse pas entre deux eaux. Verres, pailles, bouchons, sachets de chips. Des macro-déchets. Ni trop gros, ni trop petits, solides et visibles à l’œil. Ce sont eux que traque l’association MerTerre.

 

Scientifique spécialiste des macro-déchets, expert auprès de l’État, Isabelle Poitou les connaît par cœur à force d’en scruter les moindres contours. Depuis vingt ans, avec son association MerTerre, elle les ramasse

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite