Fermer

Kaporal ajoute de la fibre sociétale à ses jeans

Par Nathania Cahen

Journaliste

Comme de nombreuses entreprises du secteur textile, réputé polluer (10 000 litres d’eau pour une paire de jeans) et exploiter la main d’œuvre, Kaporal se trouve aujourd’hui confrontée à un dilemme : réagir, mais sans se saborder. À petits points. Depuis 2013, les preuves de l’implication sociale et environnementale du fabriquant marseillais s’accumulent…

 

Kaporal entrecroise denim et fibre sociétale 1Tout coïncide avec l’arrivée en 2013, dix ans après la création de la marque, d’un nouvel actionnaire majoritaire et d’une nouvelle équipe, toujours en place. À la direction des ressources humaines, Emmanuelle Germani prend on ne peut plus au sérieux le volet RSE (Responsabilité sociale et sociétale des entreprises), soutenue en cela par sa hiérarchie. « C’était une conviction personnelle et j’avais envie d’en irriguer l’entreprise. Je suis de longue date très sensible aux thématiques de l’inclusion et de l’environnement. D’une action à l’autre, cela a permis de tricoter un maillage responsable. De structurer une véritable stratégie », confirme la DRH. Au fil de l’eau, des partenariats ont permis de construire ou d’étayer certains des projets.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite