Fermer

Yes We Camp multiplie ses projets

Par Marie Le Marois

Journaliste

[Au fait !] Lors de mon interview en octobre, Nicolas Détrie, boss et cofondateur de Yes We Camp, avait abordé plusieurs projets. Outre Foresta et Coco Velten à Marseille, dont on a déjà parlé dans Marcelle, citons le diplôme universitaire « Mise en œuvre d’espaces communs », Vive les Groues, ou encore les Cinq Toits. Tour d’horizon.
L’association a lancé son programme d’apprentissage et d’échange de pratiques autour de la création et gestion de tiers-lieux qu’elle identifie comme « espaces communs ». Ce diplôme universitaire (DU) à pédagogie immersive est porté par l’université Paris-est Marne-la-Vallée et animé par Yes We Camp, avec la coopérative d’entrepreneuers culturels Ancoats et la plateforme de co-conception Codesign-it. La première session a démarré en juin dernier avec trois journées au cœur de Coco Velten. 16 participants ont pu découvrir le projet et réfléchir à cette problématique au côté de l’équipe du lieu. La session 2 se déroulera à Mains d’Œuvres, à Saint-Ouen. Pour en savoir plus, c’est ici.

 


Vive les Groues à Nanterre

(Good news) Yes We Camp multiplie ses projets
Vive les Groues

La friche Vive les Groues de 9 000 m², à Nanterre, est devenue un bel espace de verdure. Sont ouverts au public buvette, chantier participatif, barbecues, jeux (pétanque, molki, basket…), banya à prix libre. Du 10 au 20 octobre aura lieu le STUN camp, rencontre trans-européenne annuelle qui invite les acteurs du changement à imaginer et créer ensemble

 


Les Cinq Toits à Paris

(Good news) Yes We Camp multiplie ses projets 1
Les cinq Toits

Depuis début 2019, Yes We Camp intervient sur Les Cinq Toits, centre d’hébergement d’urgence dans l’ancienne caserne Exelmans, dans le 16e arrondissement de Paris. Cette caserne de gendarmes héberge aujourd’hui réfugiés, demandeurs d’asile, familles en situation d’urgence, travailleurs sociaux, associations, entrepreneurs, artisans/artistes, sur le modèle des Grands Voisins. Avec toujours la même ambition : créer un lieu de vie ouvert, fondé sur l’hospitalité et la rencontre. Les Cinq Toits font leur rentrée le 7 septembre avec artistes, artisans et créateurs qui ouvrent les portes de leurs ateliers.

 

L’ambassade et les Républiques Nomades à Bordeaux

(Good news) Yes We Camp multiplie ses projets 4Dans le cadre de la saison culturelle Liberté! Bordeaux 2019, la ville de Bordeaux a invité le collectif Yes We Camp à investir les anciennes archives municipales, en centre-ville pour une réouverture temporaire. L’ancien Hôtel de Ragueneau, transformé par les forces vives locales avec des matériaux de réemploi, est devenu L’ambassade et les Républiques Nomades avec scène culturelle et musicale, buvette, expo. Dernière République Nomade le 18 août avec ‘‘l’Amour et le bien-être ». ♦

 

 

 

  • L’interview de Nicolas Détrie avait été publiée le 4 octobre 2018. A lire ici.

 

La reconversion solidaire des friches en espaces communs créatifs