Fermer

Du sport pour les décrocheurs physiques

Par Isabelle Guardiola

Journaliste

[Ça marche ailleurs] Dans un collège de la Somme, un prof d’EPS propose « Santé-Vous Mieux » aux élèves en souffrance physique et/ou morale, peinant à suivre les cours. Une option de sport douce et adaptée, pour renouer avec le plaisir de l’effort et l’estime de soi.

Ils ont mal au dos ou aux genoux, portent un corset, sont en surpoids voire obèses. Ils souffrent d’asthme à l’effort, sont rachitiques, blessés, se déplacent avec des béquilles ou même en fauteuil… En cours d’EPS, ces élèves multiplient les dispenses, oublient leur tenue ou sèchent les séances. Autant de stratégies d’évitement pour ces décrocheurs sportifs mal dans leur peau et redoutant d’affronter le regard ou les moqueries des copains. Thomas Cuisset, professeur d’EPS au collège du Val-de-Somme à Ailly-sur-Somme depuis 18 ans, a été frappé par l’amplification du phénomène ces dernières années : « en moyenne, dans une classe de 25, 5 à 7 élèves sont dispensés de sport parfois toute l’année, avec une répartition de deux tiers de filles et d’un tiers de garçons ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite