Fermer

Donner son sang, tous concernés !

Par Nathania Cahen, le 28 décembre 2022

Journaliste

Donner son sang, c'est moins d'une heure, avec un équipe aux petits soins © EFS

[bref] C’est un acte solidaire, indolore, anonyme et facile : donner son sang demande moins d’une heure et permet de sauver jusqu’à trois vies ! Pourtant, 4% seulement des 18-70 ans en bonne santé tendent régulièrement le bras.

En cette fin d’année, l’Établissement Français du Sang appelle à se mobiliser. « Il faut franchir le pas car en cette période de fête, les stocks sont bien trop bas dans la France entière », alerte Brice Mollaret. Le responsable des collectes dans les Bouches-du-Rhône nous convainc en trois points.

 

À quoi sert le sang collecté ?
Donner son sang, ce doit être automatique ! 1
Brice Mollaret © DR

Dans le sang prélevé, trois produits ressources vont être utilisés : le plasma, les plaquettes et les globules rouges. Cela sert principalement aux personnes atteintes de maladies longues comme les cancers ou les leucémies. Leur sang, infecté par les traitements, nécessite d’être renouvelé.

C’est également nécessaire en chirurgie, quand des opérations s’accompagnent d’hémorragies, mais aussi pour les accidentés de la route. Bref un million de personnes environ en ont besoin chaque année.

Le sang collecté dans les maisons du don et les collectes mobiles est ainsi dispatché dans tous les hôpitaux et cliniques du pays.

 

 

Seulement 4% de donneurs, c’est fou. Qu’est ce qui freine les autres ?

La peur de l’aiguille (neuve, stérile et jetable). Le manque de temps. Le manque d’intérêt. L’organisation à prévoir – prendre rendez-vous, la voiture…

Alors que c’est quasiment indolore, que le temps passe très vite et qu’il n’est pas utile d’être à jeun.

 

Donner son sang, ce doit être automatique ! 2
© EFS

Pourquoi enregistre-t-on actuellement des stocks aussi bas ?
De nombreux virus traînent (et beaucoup les attrapent), il fait froid, il y a un contexte socio-économique tendu… Mais c’est habituel, les réserves sont en tension chaque année à la même époque. C’est également le cas vers les ponts de mai et durant l’été. C’est oublier que les malades ne partent pas en vacances et cela oblige parfois à décaler des opérations sans urgence. ♦

♦ Pour donner, c’est simple comme bonjour : il suffit d’entrer son code postal sur le sit de l’EFS pour trouver le point de collecte le plus proche. Ou prendre directement rendez-vous, juste ici ! ♦

 

 

 

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?