Fermer

Guerre en Ukraine : comment aider ?

Par Maëva Gardet Pizzo et Marie Le Marois, le 1 mars 2022

Journalistes

[bref] Fuyant les bombes, plus de deux millions de personnes ont quitté l’Ukraine depuis le début de la guerre et se retrouvent démunies. Sur place, les hôpitaux manquent de matériel et de médicaments tandis que les familles vivent dans le dénuement. Comment les aider ? Nous avons recensé quelques associations qui collectent argent, dons en nature ou proposent d’héberger des réfugiés.

 

guerre-ukraine-solidarite
@Croix-Rouge de Belgique

Faire un don en nature

 

  • De nombreuses villes mobilisées 

Toulouse, Marseille, Lille, Nîmes,  … Partout en France, des communes organisent des opérations de collecte. Elles sont d’ailleurs encouragées par l’Association des maires de France qui liste une série de besoins : produits médicaux, couvertures, produits d’hygiène, habillement, tentes, lits de camp, serviettes, alimentation (produits secs), eau … N’hésitez pas à consulter le site de votre ville pour connaître les points de collecte.

Le site de France Bleu recense quant à lui une série d’initiatives par ville et département.

 

  • L’association Aide médicale et caritative France-Ukraine

Depuis le début de l’offensive russe, cette structure recueille les dons en nature à envoyer sur le terrain. Visant en particulier les hôpitaux, entreprises et administrations françaises, elle cherche notamment à collecter du matériel médical tels que des antibiotiques et des compresses. Vous pouvez leur proposer des dons via un formulaire en ligne.

  • Les associations de pompiers

Les trois ONG Aides Actions Internationales Pompiers (Auvergne-Rhône-Alpes – joignable au 06 33 06 01 01), Pompiers Missions humanitaires (Caen, Normandie – 06 45 51 64 17) et Pompiers de l’urgence internationale (Limoges, Nouvelle Aquitaine – 06 83 46 64 75) lancent conjointement une opération baptisée « Solidarité avec l’Ukraine ». Le but : apporter aux réfugiés des camps roumains et polonais des biens de première nécessité tels que des vêtements chauds pour petits et grands, des doudous, des jouets, du lait infantile, des couches, des produits médicaux, des couvertures, des sacs de couchage, des lampes torches, de produits d’hygiène ou encore des serviettes périodiques. Les produits, propres et en bon état, doivent être placés dans des cartons.

 

ukraine-dons-hebergement
@ Croix-Rouge de Belgique

Envoyer de l’argent

 

  • Le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU

Destiné à soutenir les réfugiés partout dans le monde, cette agence de l’ONU collecte des dons pour aider les Ukrainiens réfugiés dans les pays frontaliers. Les dons, qui s’effectuent sur le site de l’ONU, sont redistribués à des organismes installés en Ukraine au gré de leurs besoins.

  • La Croix-Rouge

Présente depuis 8 ans en Ukraine, le Comité international de la Croix-Rouge assure premiers secours et distribution de médicaments aux civils. Les dons peuvent être faits de manière ponctuelle ou mensuelle sur son site.

  • La Fondation de France

En coordination avec d’autres fondations européennes, la Fondation de France, en plus de mobiliser d’ores et déjà 300 000 euros, lance un appel aux dons pour répondre sans délai aux besoins vitaux des familles qui fuient la guerre. Il est possible de donner par chèque bancaire libellé à l’ordre de : Fondation de France – Solidarité avec les Ukrainiens, 60 509 CHANTILLY CEDEX. Ou en ligne : www.fondationdefrance.org. L’argent sera reversé à des associations présentes en Pologne et en Roumanie pour accueillir ces personnes.

  • Et bien d’autres …

Au delà des quelques associations citées, beaucoup d’autres sont elles aussi, évidemment, engagées pour venir en aide aux Ukrainiens. Pour ne citer qu’elles, Le Secours populaire français, Action contre la faim, ou encore Médecins du monde recueillent elles aussi des dons, en ligne notamment.

croix-rouge-civils-refugies
@ Croix-Rouge de Belgique

Héberger des réfugiés

  • Aide médicale et caritative France-Ukraine 

Cette association propose de mettre en lien réfugiés et personnes souhaitant les accueillir. Pour cela, il faut écrire à Liudmyla MudraIryna Korotkova par mail: hebergement@ukr.fr.

 

  • EU4UA.org : une plateforme d’hébergement pour les réfugiés

Il suffit d’indiquer sur EU4UA.org son mail, sa ville. Si on souhaite accueillir uniquement des femmes (donc pas d’homme) et des adultes (donc pas d’enfants). Et le nombre de personnes qu’on peut héberger. La plateforme nous met en relation avec des réfugiés intéressés, nous envoie profil et coordonnées. À nous d’y répondre favorablement ou pas. « Ni les hôtes ni les réfugiés ont leur nom de famille affiché », rassure le cofondateur. Notre adresse mail n’est pas non plus divulguée avant que nous décidions de le faire.

À noter également qu’on ne s’engage pas pour une durée minimale d’accueil. Ce peut être juste une semaine, six mois ou plus. Depuis son lancement le 28 février, 300 à 400 personnes se connectent chaque heure. (Voir dans bonus la fabuleuse création de ce site)

 

Des plateformes qui recensent diverses initiatives

  • Partout en France : WeUkraine 

Nouvellement constitué pour répondre à l’urgence humanitaire de la guerre en Ukraine, le collectif WeUkraine a mis en place une plateforme qui recense
différentes initiatives en soutien au peuple ukrainien. Qu’il s’agisse de faire un don, de donner de son temps via du bénévolat, de prendre la parole ou encore d’héberger des réfugiés. Pour découvrir les initiatives près de chez vous, rendez-vous sur le site weukraine.fr.

  • Des pages Facebook pour animer la solidarité

Le groupe Hébergement solidaire pour réfugiés Ukrainiens a pour but de partager l’information sur l’aide aux réfugiés Ukrainiens en France et en Belgique. Et de centraliser les offres et les demandes d’hébergement. Formulaire à remplir par les familles d’accueil ici.

Adossée à une association créée par Maryna Lukasheva, la page Facebook Solidarité Ukraine, Marseille, France se veut être un lieu d’échange pour tous ceux qui souhaitent apporter leur aide localement. On y trouve des appels au bénévolat, des propositions d’hébergement, l’annonce des marches solidaires ou encore des conseils juridiques. Pour les hôtes, envoyez un mail avec le nombre de personnes que vous pouvez accueillir : accueil.ukraine@gmail.com 

 

Bonus – La création express de EU4UA.org

D’un côté, des milliers d’Ukrainiens – femmes et enfants essentiellement – aimeraient quitter leur pays mais ne savent pas où aller. De l’autre, autant d’Européens souhaiteraient aider sans savoir comment. Quatre entrepreneurs ont lancé le 28 février une plateforme pour matcher ces deux populations avec, à la clé, des hébergements d’urgence.

 

Ils sont une bande de geeks, cofondateur de la start-up Jobgether. Ils travaillent à distance depuis la Belgique, l’Espagne et la Colombie. Et partagent la liberté comme l’une de leurs valeurs fondamentales. Lorsque la situation en Ukraine a basculé, Juan, Arnaud, Alexis et Alexandre se sont demandés comment agir. Rapidement et simplement. « On a pensé à mettre notre moteur de recherche spécialisée dans le travail nomade à disposition des réfugiés. Pour qu’ils retrouvent un boulot ou en trouvent à distance pour ceux qui restent en Ukraine », raconte Arnaud Devigne qui vit entre Marseille et Minorque.

 

Cinq millions de réfugiés

Guerre en Ukraine : comment aider ?
Enfants ukrainiens dans un refuge.

Le 25 février, ils ont vu cette photo d’enfants ukrainiens dans un refuge. Et lu que 100 000 Ukrainiens avaient déjà traversé la frontière pour fuir le champ de bataille et trouver un pays européen sûr pour leur famille. « L’Europe attend cinq millions de réfugiés, principalement des femmes avec des enfants, dans les prochaines semaines si la guerre s’intensifie », alerte le quadra.

Avec ses trois partenaires, il a convenu que la première chose dont les gens qui fuient l’Ukraine ont besoin, c’est d’un abri, d’une maison. Précisons que les Ukrainiens n’ont pas besoin de visa pour rentrer sur le territoire de l’UE. Et qu’« ils peuvent désormais y séjourner trois ans sans faire les démarches de demandeur d’asile ». Enfin, la SNCF a annoncé qu’ils pourront prendre gratuitement le train.

 

Une plateforme de ‘’matching’’

Guerre en Ukraine : comment aider ? 1
Les quatre fondateurs d’EU4UA.org

En 48 heures, ils ont construit EU4UA.org (Europe pour l’ukraine). Une plateforme pour connecter réfugiés/familles Ukrainiens avec des citoyens européens (Union Européenne et pays limitrophes) prêts à partager leur maison ou une maison vide.

L’outil est très simple d’un point de vue technologique car « ceux qui ont quitté le pays ont juste leur smartphone ». En parallèle, les quatre fondateurs travaillent avec des influenceurs en Ukraine. Et au sein de la diaspora pour faire connaître le site auprès des réfugiés.

 

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?