Fermer

Du soutien scolaire pour activer l’ascenseur social

Par Nathania Cahen, le 26 juillet 2022

Journaliste

Comme des milliers d'enseignants, Christophe Dracos s'est mobilisé contre le décrochage scolaire pendant le Covid ©Marcelle

[série bénévoles #5] Prof de maths, Christophe Dracos accompagne l’aventure Le Sel de la Vie depuis sa création en 2020, en plein Covid. Cette association marseillaise chapeaute différentes structures versées dans l’éducation (mais aussi les activités) d’enfants et de jeunes issus de quartiers prioritaires.

 

Pas de cours de soutien en juillet. Pause. Je retrouve Christophe Dracos de retour de Grèce (dont il est à moitié originaire) à la terrasse d’un café, sous un soleil de plomb.

Formateur d’enseignants en mathématiques pour l’Éducation nationale, il me brosse son parcours à grands traits. Né dans les quartiers nord de Marseille, à La Viste, grandi à Saint-Louis, lycéen à Saint-Exupéry. Très tôt, quand il croisait des SDF ou des gens à la rue, il se demandait comment les aider. Il passe à l’action avec les enfants. D’abord des cours de judo bénévoles dans son club de Saint-Louis. Plus tard, il file un coup de main dans une structure multi-activités où ses filles apprennent la danse. Il donne gratuitement des cours de maths –matière qu’il a enseignée durant quinze ans. « J’ai fait ce que je savais faire, donner des cours, aider les enfants dans leur scolarité car c’est là qu’ils peuvent prendre l’ascenseur social ».

Pendant le Covid, des parents inquiets pour le niveau scolaire de leurs enfants

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?