Fermer

Opération de sauvetage réussie pour les épiceries solidaires

 

En redressement judiciaire, l’association ANDES (Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires) est tirée d’affaire. Jeudi 24 janvier, le Tribunal de Commerce de Bobigny a validé l’offre de reprise du GROUPE SOS, seul repreneur à s’être manifesté. La pérennité de son réseau de 365 épiceries solidaires (9 dans les Bouches-du-Rhône dont 3 à Marseille) sera ainsi garantie.

Sans patrimoine immobilier ni fonds propres, cette association va bénéficier de la solidité du GROUPE SOS pour poursuivre son activité et se développer, pour consolider son modèle économique et dépasser ses difficultés récentes (0,6 million d’euros de pertes en 2018). Plus de 93% des postes actuels, dont 100% des contrats en insertion, sont sauvegardés, soit près de 100 emplois. Les 7% restants pourront compter sur un accompagnement au retour à l’emploi du GROUPE SOS, avec priorité de réembauche de 12 mois et possibilité de reclassement sur les postes ouverts sur l’ensemble du GROUPE SOS.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?