Fermer

1000 cafés pour faire revivre les territoires ruraux

Par Zoé Charef, le 11 mars 2022

Journaliste

Inauguration du café multiservices Délicatresson, situé dans la commune de Tresson (Sarthe) @ 1000 cafés

L’objectif principal de l’association 1000 cafés ? Revitaliser les territoires ruraux, trop souvent délaissés par les commerces et en manque d’espaces sociaux. C’est possible en ouvrant ou reprenant des cafés dans les communes de moins de 3 500 habitants. Avec une valeur ajoutée : en faire des espaces multiservices et accueillants.

 

S’il y avait eu des lieux d’accord ou de désaccord pendant la crise des Gilets Jaunes, peut-être qu’on se serait retrouvés dans des cafés et pas sur des ronds points”, explique Sophie Le Gal, directrice de 1000 cafés, association du groupe SOS (bonus). Les espaces ruraux sont trop souvent délaissés par les commerces et lieux de rencontre et de convivialité », poursuit-elle.

L’objectif de 1000 cafés est très clair : « relever le défi de la revitalisation des territoires ruraux.” En effet, 53% des communes de moins de 3 500 habitants ne disposent d’aucun commerce du quotidien (supérette, épicerie, boulangerie), de cafés ou de débit de boissons.

Recréer du lien social entre les habitants

1000 cafés pour faire revivre les territoires ruraux 1
Le café multiservices Cottance Café, situé dans la commune de Cottance (Loire), a rejoint le réseau 1000 cafés en 2020. © 1000 cafés – GROUPE SOS

L’histoire démarre donc en septembre 2019 par un appel à candidatures aux élus municipaux. “On a été surpris de l’intérêt que ça a suscité, raconte Sophie. On a simplement demandé chers élus, est-ce que vous souhaitez et avez besoin d’un accompagnement pour un café ou un service en milieu rural ? 

Au-delà de l’ouverture d’un simple café, l’idée est de recréer du lien social entre les habitants. Nicolas Sanchez est le gérant de l’Auberge de la Fontaine à Thodure, en Isère. Son café a ouvert ses portes en décembre 2021 et il est ravi : “On a eu un super accueil dans le village, super municipalité, super clients, super ambiance ! Il y a beaucoup de travail mais le village revit et les habitants sont trop heureux ! Ils me disent “on vous aime !”” Huit habitants d’une commune rurale sur dix souhaitent voir un café (r)ouvrir dans leur commune.

On est nouveau dans le secteur de l’hôtel-restaurant, mais on n’est pas nouveau sur la philosophie SS [sociale et solidaire]. C’est aussi ça qu’on apporte quand on travaille sur ces lieux de vie : travailler avec le territoire, sur du sur mesure ”, explique Sophie. Le projet est tripartite. L’équipe municipale envoie sa candidature, met un local communal et un logement à disposition, assure l’engagement des habitants dans le projet. L’équipe 1000 cafés arrive ensuite pour l’instruction du dossier, l’investissement, le recrutement, la création et l’accompagnement sur le long terme.

Enfin, le gérant du café imagine l’identité du café, anime, gère et développe les services. Pour Nicolas cette organisation est plutôt satisfaisante : “C’est un projet qui est très bien pour le pari décalé des trois acteurs. Ça tient bien la route. »

 

 

« Pour les gens qui galèrent, c’est top ! »

1000 cafés pour faire revivre les territoires ruraux 2
Le café multiservices Délicatresson, situé dans la commune de Tresson (Sarthe) a rejoint le réseau 1000 cafés en 2020 ©1000 cafés – GROUPE SOS

L’association va accompagner la municipalité, voir s’il y a une mobilisation citoyenne pour ouvrir un lieu de rassemblement, identifier la meilleure personne pour être derrière le comptoir en fonction du territoire…” Mais l’équipe aide aussi pour les relations avec les institutions et les fournisseurs, met à disposition différents outils de gestion. “On veut montrer comment la force d’un groupe peut aider le développement de ces différents lieux de vie sur les territoires”, éclaircit encore la directrice de 1000 cafés. Les bénéfices réalisés par les commerces existants sont à 60% reversés à l’association. Cette dernière les réinvestit dans d’autres projets de cafés (autres financements dans bonus).

Nicolas et ses amis gérants sont unanimes : “Pour les gens qui galèrent, c’est top ! 1000 cafés injecte de l’argent dans le projet (à crédit bien sûr), donc ça rassure et ça donne envie de se lancer. Ça fait tourner la boîte même quand elle est en déficit au début, c’est rassurant mentalement. »

Bruno Rayé gère depuis juin dernier le Local à Oyeu, également en Isère. Il souligne qu’il faut “aimer les gens et les connaître pour répondre à leurs attentes”. “Les villageois sont ultras exigeants, ils en demandent beaucoup”, témoigne Nicolas. Pour répondre aux nombreux besoins des habitants, les cafés participants proposent bien plus que de la boisson et de la restauration. Ce sont des relais colis, dépôts de tabac, cashback ou encore dépôts de pain. Tant de services qui manquent dans ces territoires ruraux. Chez Bruno, le dépôt et livraison de colis a changé la vie des habitants. Jusque-là, ils devaient en effet parcourir 40 kilomètres pour ce simple service.

 

 

Des soirées karaoké, œnologie, football… Une réussite !

1000 cafés pour faire revivre les territoires ruraux
L’auberge de la fontaine à Thodure (Isère). © Nicolas Sanchez

Parmi les activités sociales, 1000 cafés organise et soutient des soirées à thèmes (les karaokés par exemple). Nicolas a déjà une nouvelle idée en tête : “On va mettre en place des “20 du vin”, donc tous les 20 du mois on va proposer une dégustation de vin, possibilité de droit de bouchon sur place etc. Ça permettra de vendre du vin, de se retrouver, d’apprendre des choses“.

En apportant ses compétences, ses outils et ses idées, 1000 cafés a aussi pour objectif de faire durer ces espaces de convivialité multiservice : “Une fois l’établissement ouvert, ça ne s’arrête pas là ! On continue à accompagner le territoire, à permettre aux élus et aux gérants de trouver l’équilibre du lieu. On veut répondre à sa fonction première qui est un lieu social et pour tous.“ 

Pour le gérant de l’Auberge de la fontaine, l’atout de 1000 cafés est d’être “très axés sur l’administratif. Ils sont bien présents, un point est fait chaque mois, chaque semaine si besoin. On sait pourquoi on remplit un papier, pourquoi la TVA, on comprend bien comment marche l’entreprise.”

1000 cafés pour faire revivre les territoires ruraux 4
Les cuisines de l’Auberge de la fontaine à Thodure. ©Nicolas Sanchez

 

Complets tous les jours

Un bémol quand même : “C’est top pour que l’entreprise tienne, mais ils prennent 60% des bénéfices, ce qui est beaucoup en soi.Nicolas raconte néanmoins, le sourire aux lèvres : “On est complets tous les jours, on fait des soirées de malade, il y a une soixantaine de jeunes qui s’amusent trop. On a toutes les associations qui sont avec nous, musique, football, chasseurs… J’ai les associations de rugby à 30 km à la ronde qui m’appellent pour faire la fête. C’est une réussite, je viens d’embaucher un de mes meilleurs potes, parce que je ne dormais plus.”

Alors que les cafés existants sont (presque) tous une réussite, l’aventure est loin d’être terminée. Les cafés pionniers ont ouvert en mars 2020. Le cap de la première centaine de cafés 1000 cafés a été passé en octobre 2021. Avec l’objectif d’ouvrir 1000 cafés dans 1000 communes rurales du pays, l’appel à candidatures est toujours ouvert ! ♦

 

Bonus
  • Le groupe SOS : Le groupe SOS est une organisation non lucrative et la première entreprise sociale en Europe. Né il y a 35 ans, il cherche à lutter contre toutes les exclusions. Les associations, entreprises et structures qui composent le groupe agissent sur le terrain pour fournir des réponses aux difficultés sociales et sociétales. Chaque année, les actions ont un impact sur plus de 1,7 million de personnes en France et à l’international.

Le groupe emploie 22 000 personnes au sein de 600 associations et établissements. L’objectif est de créer et pérenniser des emplois et des projets, tout en obtenant un fort impact social, sociétal et environnemental.

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?