Fermer

Quand le matrimoine revendique son patrimoine !

Le patrimoine, on voit bien ce que c’est. Mais le matrimoine ? « Le matrimoine est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs œuvres. L’égalité entre femmes et hommes nécessite une valorisation de l’héritage des femmes. Dès lors, Matrimoine et Patrimoine constitueront ensemble un héritage culturel commun, mixte et égalitaire », nous apprend le site Matrimoine. « C’est installer dans la chambre de notre culture une autre bibliothèque, celle des compositrices, des conteuses, des clownesses, des plasticiennes… »

À l’origine de cet événement initié en 2014, une association parisienne dont les ressorts sont le repérage des inégalités entre les femmes et les hommes dans les milieux de l’art et de la culture, la mobilisation contre les discriminations observées, la mise en place d’actions « positives », l’évolution vers l’égalité réelle et la parité.

À Marseille et Aix, des collectifs et associations également sensibles à cette cause organisent désormais leurs propres journées du matrimoine (programme sur la page Facebook d’Osez le féminisme 13). Au programme, des parcours commentés et une opération « Fémicité » pour rebaptiser des rues avec des noms de femmes et rétablir une situation pour le moins déséquilibrée puisque 2,6% des rues portent des noms de femmes.

Quelques chiffres pour éclairer nos lanternes :

  • Depuis sa création il y a 70 ans, le festival de Cannes n’a décerné qu’une palme d’or à une femme – Jane Campion en 1993 pour La leçon de piano
  • 85% des événements-hommage dans les grands lieux d’exposition sont dédiés à des hommes
  • Au Panthéon reposent 72 hommes et …4 femmes ♦