Fermer

Bonnes nouvelles pour l’hôpital Timone enfants

Par Agathe Perrier

Journaliste

Les casseroles s’activent pour aider les plus démunis 6[Au fait] Une quarantaine d’auteurs de toute la France ont participé à l’écriture de Voyages immobiles en temps de confinement, un recueil de nouvelles né pendant ces semaines d’isolement forcé. L’ensemble des bénéfices sera reversé à l’association Hope Project, pour réhabiliter une partie du service pédiatrique de l’hôpital La Timone de Marseille.

 

Marcelle vous a raconté en janvier dernier l’histoire de Hope Project, cette association marseillaise créée pour accélérer la rénovation de certains espaces de l’hôpital de la Timone, à Marseille (notre reportage en cliquant ici). Après l’embellissement du service de néphrologie pédiatrique, elle s’est fixé pour mission la réhabilitation de la consultation -vétuste- du service de pédiatrie multidisciplinaire pour la fin de l’année. Le Covid-19 est depuis passée par là et a décalé la date de début de chantier. « On devait commencer en septembre prochain, mais ce devrait finalement être en janvier 2021. Pour une livraison trois ou quatre mois plus tard », glisse Michel Tsimaratos, chef de ce service et président de Hope Project.

Le coût des travaux s’élève à près de 300 000 euros. Une somme financée uniquement par du mécénat de compétences, des dons et des gestes de solidarité (bonus). Le dernier en date est celui-ci, un recueil de nouvelles bouclé en trois mois à peine.

 

voyages-immobiles-confinement-hope-projectUne belle brochette d’artistes

Tout est parti d’une idée de l’écrivain aixois Jean-Paul Delfino. « Il m’a appelé en plein confinement pour me dire qu’il avait envie de faire quelque chose pour les soignants », se souvient Patrick Coulomb, journaliste et éditeur marseillais. Le romancier veut aller plus loin que les seuls applaudissements aux fenêtres tous les soirs à 20h. « Il m’a proposé de monter un recueil de nouvelles en invitant des auteurs à participer bénévolement. C’est parti sur un coup de tête ». Les deux amis se rapprochent de leur comparse François David, également écrivain et organisateur du « Salon du Livre de Marseille ». Tous trois contactent leurs réseaux respectifs. En seulement quinze jours, ils réussissent à mobiliser une quarantaine d’auteurs et de dessinateurs « d’ici et d’ailleurs » (bonus). « Une belle brochette », résume Patrick Coulomb.

Si certains noms sont plus célèbres que d’autres – Didier van Cauwelaert, René Frégni ou Alexandre Jardin –, tous sont reconnus dans le petit monde de l’écriture. Leurs nouvelles mises bout à bout ont donné naissance à un recueil de 300 pages, au contenu très varié. « On a choisi le thème « Voyages immobiles » pour montrer que, même en confinement, on peut s’évader grâce au récit. Certains écrits traitent purement du voyage, d’autres évoquent le confinement ou n’ont rien à voir. Il y a aussi une poésie, des dessins… ». L’ouvrage s’ouvre et se referme sur deux textes de remerciements adressés aux soignants. Le premier est signé Michel Drucker, l’autre du rappeur marseillais Faf Larage.

 

coulomb-david-delfino-ecrivain
Patrick Coulomb, François David et Jean-Paul Delfino © DR
Une chaîne de solidarité

Une fois les nouvelles rassemblées, s’est posée la question de leur publication. Peu séduite par l’auto-édition ou un format numérique, l’équipe se lance alors à la recherche d’un éditeur. La maison d’édition Ramsay accepte de jouer le jeu de la solidarité en vendant le livre à prix coûtant, soit 9,90 euros. Un premier tirage de 10 000 exemplaires sortira à partir du 10 juin. Ils seront disponibles dans les librairies et l’ensemble des réseaux de distribution de toute la France.

Difficile d’estimer quelle somme sera reversée à l’association Hope Project. Tous les auteurs ont cédé leurs droits, ce qui représente d’ordinaire entre 10% et 12% du prix de vente. « J’espère que le montant total représentera des milliers voire des dizaines de milliers d’euros », souligne Patrick Coulomb. La balle est dans le camp des lecteurs… ♦

 

Les casseroles s’activent pour aider les plus démunis 5

 

Bonus
  • Les auteurs et dessinateurs participants à Voyages immobiles en temps de confinement(par ordre alphabétique) : Olympia Alberti, Caroline Audibert, Antoine Audouard, Claire Barré, Marianne Chaillan, Elsa Charbit, Patrick Coulomb, Vincent Crouzet, Jean-Louis Debré, Jean-Paul Delfino, Gilles Del Pappas, Olivier Descosse, Michel Drucker, Jean-Christophe Duchon-Doris, Eglantine Eméyé, Lorraine Fouchet, René Frégni, Médéric Gasquet-Cyrus, Henri-Christian Giraud, Christine Goguet, Maurice Gouiran, Jean-Philippe Guerand, René Guitton, Anne Icart, Alexandre Jardin, Constance Joly, Emilie Laget, Faf Larage, Ian Manook / Roy Braverman, Cyril Massarotto, Thierry Maugenest, Florence Quentin, Thomas Rabino, Marie Robert, Jacques & Valeria Salomé, Serge Scotto, François Thomazeau, Alexandra Ughetto, Eric Valmir, Didier van Cauwelaert, Clelia Ventura. Dessins de Fathy Bourayou, calligraphies de Lasaâd Metoui. Dessin de couverture by boloniaise (Anna Coulomb).

 

  • Pour faire un don, organiser une action en faveur de Hope Project, participer aux travaux de rénovation ou toute autre question, les coordonnées de l’association : hello@hopeproject.fr, 04 91 38 80 50.