Fermer

Popopop, (ré)abonnez-vous à Marcelle !

@ Elisabeth Pesé

Plus de deux années d’existence derrière nous. Près de 800 jours passés ensemble, déjà ! Et quasiment autant d’articles, de tribunes et de brèves.

La folle équipe a transformé l’essai, prouvé que son projet de média positif et impactant n’était pas une chimère. Qu’il y avait de la matière, tant et plus. Que nos infos comptaient toujours plus de lecteurs, curieux et exigeants. Souvent engagés ou tentés de le faire.

Notre modèle économique n’a pas varié : zéro pub, des abonnements et des rubriques parrainées. Nous ne remercierons jamais assez Thomas et Tatiana de Williencourt, qui ont inauguré le rôle de parrains modèles et expérimentaux, en prenant sous leur aile la rubrique agriculture-alimentation avec Le Fonds Epicurien. Ceux qui très vite leur ont emboîté le pas, nous ont renouvelé leur attachement depuis : Tenergie (environnement), le CEA Cadarache (recherche), le FRAC (société) et Rush On Game (économie). D’autres se sont lancés en 2020 : le Mucem (culture), Tempo One (solidarité), la scène nationale LE ZEF (éducation), et l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille – APHM (santé).

Votre abonnement reste donc précieux : parce qu’il nous rassure, parce qu’il nous assure. C’est en ligne, c’est facile, c’est ici. Merci !

 

Les journalistes présents lors de la venue au monde de Marcelle sont toujours là. D’autres nous ont rejoints, à Marseille, Paris, Nantes et aujourd’hui, Lille. Ils sont la possibilité d’élargir notre terrain de jeux. De mettre en lumière d’autres expériences, d’autres initiatives, les solutions mises en œuvre ailleurs, sur d’autres territoires.

Que souhaiter maintenant que nous avons le pied dans l’étrier d’une troisième année ? Que tout continue, bien sûr. Et que la crise Covid soit enfin maîtrisée afin que nous puissions reprendre nos causeries, nos journaux à voix haute et nos soirées. Sans masques ni distances imposées, sans Zoom interposé, en mode vraie vie ! ♦