Fermer

Adopt’1 spot, l’opération anti-déchets sauvages, s’adresse maintenant aux jeunes

Par Maëva Gardet Pizzo, le 22 juin 2021

@Terre mer

[bref] Engagée dans la lutte contre les déchets sauvages, l’association Mer Terre -connue entre autres pour ses opérations Calanques propres- lance une campagne de financement participatif pour un nouveau projet à destination des jeunes. L’idée : mettre à disposition de structures éducatives une boîte à outils du ramassage de déchets. 

La mallette, sous format numérique, comprendra ainsi un livret explicatif et un diaporama sur les déchets sauvages, ainsi que tout le nécessaire pour rejoindre le programme Adopt’1 spot. Ce dernier permet à une structure d’identifier un lieu où les déchets sauvages posent problème pour y assurer jusqu’à trois ramassages dans l’année. « Le but est d’inscrire un maximum de structures, y compris éducatives ».

Pour l’heure, sur une centaine de spots recensés par le site à l’échelle nationale, 35 ont été adoptés. Il est également possible de choisir un lieu pollué non encore identifié par Mer Terre.

« Avec les écoles, on espère accélérer au niveau national, y compris en outre-mer. Cela nous permettra de collecter encore plus de données et de sensibiliser les plus jeunes sur ces problématiques ».

 

Un objectif final de 19 000 euros
marseille-dechets-planete-environnement-blue-bees
S’il peut arriver que des écoles soient impliquées dans l’opération Calanques propres, l’ambition est d’aller plus loin encore dans la sensibilisation des jeunes. @Mer Terre

Pour mettre au point ses mallettes, l’association lance une campagne de financement participatif sur Blue Bees. Objectif : 7000 euros dans un premier temps. Puis 14 000 et 19 000 euros, afin de déployer l’outil auprès de structures éducatives et de l’Éducation nationale. L’opération a pour l’heure un peu de mal à décoller. Reste un petit mois pour y remédier.

 

  • Pour soutenir la campagne, c’est par ici !

 

Mer Terre, depuis 21 ans

L’association Mer Terre naît en 2000, portée par Isabelle Poitou, docteure en biologie marine et spécialiste des macro-déchets. Ces déchets qu’on l’on retrouve le long de nos rues, de nos rivières puis dans nos océans. Qu’il s’agisse de plastique, de métal ou encore de mégots de cigarettes.
Sa mission, c’est de caractériser les déchets sauvages et marins. C’est-à-dire de les quantifier selon des protocoles stricts pour mieux comprendre ces pollutions et pousser les pouvoirs publics à agir. Les données sont centralisées sur deux plateformes participatives : ReMed Zéro plastique au niveau régional, et Zéro déchet sauvage à l’échelle national.

 

 

Mini programme éducatif

Mer Terre s’est également fait connaître pour Calanques Propres, vaste opération de ramassage qu’elle organise chaque année depuis 2008, de Martigues (13) à Saint-Cyr-sur-Mer (83). Avec plus de 80 structures et 2000 personnes mobilisées.

S’adressant à un public très large, l’association souhaite cette fois cibler en particulier les jeunes.♦

 

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?