Fermer

Armer les femmes contre le sexime

Par Agathe Perrier, le 6 octobre 2021

Journaliste

Riposter plutôt que subir une remarque sexiste, ça vous paraît fou ? Peut-être moins depuis que ce sujet est porté sur la place publique par des mouvements comme #MeToo. C’est en tout cas le combat mené par Elsa Miské, trentenaire et Marseillaise d’adoption qui, à l’image de toute une génération finalement, rêve d’une société plus inclusive pour les femmes.

 

Podcasteuse, créatrice de jeux de société, consultante et formatrice en stratégie digitale, récemment youtubeuse et bientôt restauratrice. Difficile de placer Elsa Miské dans une case. Pas étonnant puisque, elle le reconnaît, elle s’ennuie vite et aime lancer des projets avant de les laisser entre de bonnes mains pour en démarrer d’autres. Tous ont en commun d’être engagés. Son premier : « Slice up », une asso pour former des journalistes africains à la production vidéo afin qu’ils racontent eux-mêmes leurs histoires. On est en 2016 et la jeune femme se bat alors surtout contre le racisme. Avant de glisser vers une autre cause, celle du féminisme. Une évidence tant elle est bercée dedans depuis l’enfance.

 

elsa-miske-podcast-zazemistan
Elsa Miské sur son compte Instagram Le Zazemistan

Féministe de mère en fille

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?