Fermer

De Gardanne à Dakar : des cosmétiques ethniques et éthiques

Par Maëva Gardet Pizzo, le 15 novembre 2021

les peaux foncées ont leurs spécificités que l’industrie cosmétique avait complètement éludées @Pixabay

Plus riches en mélanine, les peaux foncées ont leurs spécificités que l’industrie cosmétique avait complètement éludées. Résultat : une efficacité moindre, qui pousse certaines femmes à se tourner vers des produits dangereux. Pour y remédier, Abd Haq Bengeloune et Laïla Mkimer ont créé In’Oya, une marque de cosmétiques entièrement dédiée à ce type de peaux. Présente dans les pharmacies françaises et sur internet, l’entreprise vient d’ouvrir un showroom à Dakar. Elle veut en faire un lieu au service de l’émancipation des femmes.

 

Chemise blanche à carreaux et sourire aux lèvres, Abd Haq Bengeloune est fier de présenter son équipe. D’un pas enthousiaste, il me conduit jusqu’au lumineux espace de travail que partagent les salariées du siège gardannais de l’entreprise. « Voici Sarah du service client. Dina la responsable des opération. Jessica qui est alternante et apporte un regard neuf à notre stratégie marketing … ». Il poursuit les présentations mais quelque chose m’interpelle. Certains de ces visages me semblent familiers… Mais oui ! Ce sont ceux qui donnent vie aux affiches de la marque, juste là, sur le mur. Mais aussi sur les réseaux sociaux.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?