Fermer

Comment remédier aux inégalités de santé ?

Par Lorraine Duval, le 7 décembre 2023

Journaliste

En France, selon l’INSEE, 13 années d’espérance de vie séparent les 5% d'hommes les plus pauvres des 5% les plus riches ©illustration Pixabay
Dérivées de nos modes d’organisation éducative, sociale et politique, les inégalités affectent sérieusement la santé. L’espérance et la qualité de vie sont loin d’être les mêmes selon qu’on est pauvre ou mieux nanties. Dans un essai paru en 2022 et intitulé « Santé. Les inégalités tuent », le Pr Alfred Spira et le Dr Nicolas Leblanc décryptent ce phénomène, ses mécanismes et ses origines. Et, surtout, proposent des pistes à même d’y remédier.

 

La différence d’espérance de vie à la naissance en France est aujourd’hui de treize ans entre les plus pauvres et les plus fortunés. Autrement dit, ce que les médecins américains appellent le « shit-life syndrome » (à traduire par syndrome de la vie de merde, lire bonus), est mortel.

Ce constat atterre autant qu’il passionne deux médecins. Alfred Spira, professeur d’épidémiologie, est très impliqué dans les enjeux de santé publique, en matière d’environnement et de dynamique sociale notamment. Nicolas Leblanc lui exerce comme médecin de santé publique. À l’aune de données, statistiques, recherches historiques, comparaison à l’échelle de l’Europe ou du monde, ils décortiquent le phénomène et surtout réfléchissent aux moyens de combattre ce qui ne saurait être une fatalité.

 

L’espérance de vie, un marqueur essentiel

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.