Fermer

Des Petits Bagages d’Amour pour celles qui n’ont plus rien

Par Virginie Menvielle, le 30 janvier 2024

« On essaye de fournir aux mamans en grande précarité tout ce dont elles peuvent avoir besoin pour pouvoir accueillir leur bébé dignement » - Illustration © Pixabay

Il y a quatre ans, Reira Goetz lançait l’antenne lilloise de l’association Un petit bagage d’amour. Depuis, elle distribue chaque année entre 500 et 600 kits maternités à des mamans en grande précarité. Son but : leur permettre d’accueillir leur futur bébé dignement. 

« Quand la maman a ouvert son pochon et découvert son cadeau, elle avait les yeux qui brillaient. Elle sest mise à sautiller comme une petite fille, c’était beau » , raconte Reira Gorez dune voix émue. Depuis quatre ans, avec l’association Un petit bagage d’amour, cette Lilloise ne ménage pas son temps pour venir en aide à celles qui n’ont plus rien.

Son quotidien : fournir des « petits bagages d’amour » réalisés avec les autres bénévoles de l’association. Elle offre des sacs à langer faciles à transporter partout et garnis par l’association. « Il y a du gel lavant, du sérum phy, des lingettes, un thermomètre, des couches, du lait pour les mamans non allaitantes, des coussinets pour celles qui allaitent, un anneau de dentition, un matelas à langer pliant. On leur donne aussi un porte-bébé, un couffin et/ou une nacelle pour faire dormir le petit ».

Redonner aux mamans le sentiment d’exister

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.