Fermer

Des séances de ciné en plein air et populaires !

Par Agathe Perrier, le 17 juin 2022

Journaliste

La 27ème édition de Ciné Plein-Air Marseille s'étend du 21 juin au 23 septembre 2022 © DR

Comme chaque été depuis 27 ans, des séances gratuites de cinéma en plein air sont proposées aux quatre coins de Marseille. Et, nouveauté de cette édition, elles se délocalisent même dans le pays d’Arles. Au-delà de la simple projection de films, le festival Ciné Plein Air a pour objectif d’amener de la vie dans les quartiers et de faire se rencontrer leurs habitants.

 

C’est un rituel pour nombre de Marseillais depuis 1996, année de la première mouture du « Ciné Plein-Air Marseille » (alors nommé « Tilt »). À la tombée de la nuit, ils rejoignent tel ou tel lieu où est diffusé, à la belle étoile, un film, ancien ou récent. Comme chaque été, la programmation se veut « riche, éclectique et plurielle », dixit Lucie Taurines, directrice déléguée des Écrans du Sud, l’association en charge de l’événement. Car le festival s’adresse à un public « familial et populaire ». « Offrir du ciné pour tous, gratuit, dans des quartiers où il n’y en a pas, est important à nos yeux. Il faut que ça continue et on y tient ! », lance-t-elle. Preuve en est avec cette 27e édition forte de 48 séances dans 30 sites différents. Et ça démarre ce 21 juin, pour trois mois.

 

 

film-plein-air-gratuit
48 séances sont programmées pour cette édition, à Marseille mais aussi dans le pays d’Arles © DR

Une programmation en lien avec les lieux de projection

À Marseille, l’événement prendra place dans des lieux emblématiques de la ville. Notamment au Mucem, du 27 au 30 juillet. Trois films pour quatre séances (l’un est en deux parties) Le Pharaon (en avant-première), Le Sauvage et la Princesse de Michel Ocelot, film d’animation qui ne sortira d’ailleurs qu’en octobre prochain dans les salles obscures. Tous sont en lien avec l’Égypte et ce n’est pas un fait du hasard puisque c’est justement le fil rouge de l’exposition Pharaons Superstars, accrochée au musée jusqu’à l’automne. « Un bon film plein air est un film qui respire avec l’environnement, le lieu qui l’accueille. C’est pourquoi notre programmation épouse leur thématique », indique Vincent Thabourey, directeur général des Écrans du Sud.

Autre temps fort de cette 27e édition : trois séances sur les pelouses du palais du Pharo. Un lieu « majestueux et connu de tous » que l’équipe a souhaité investir pour mettre à l’honneur « Marseille en musique ». Seront ainsi projetés Au soleil de Marseille, Taxi et Massilia Sound System : le film. « Ces trois films ont chacun un regard différent mais complémentaire sur la ville. On retrouve aussi à travers eux une représentation de la musique à Marseille », souligne Vincent Thabourey. Ce rendez-vous dans un site patrimonial est amené à se renouveler chaque année, promet l’association.

seance-cine-plein-air-mucem
Quatre séances sont prévues au Mucem entre le 27 et le 30 juillet, avec des films sur le thème de l’Égypte © DR

 

Escale en terres arlésiennes

Dans le cadre du label « Pays d’Arles, capitale provençale de la Culture », décerné par le département des Bouches-du-Rhône, Ciné Plein-Air Marseille va proposer 11 séances dans plusieurs villes de ce territoire. Il investira le musée départemental Arles Antique ainsi que le Château d’Avignon, Les Baux-de-Provence, Cabannes, Eygalières, Fontvieille, Maillane ou encore Mouriès.

Ici, tous les films tournent autour des thématiques du cinéma et du spectacle. On retrouve les classiques Little Miss Sunshine, Billy Elliot et Les demoiselles de Rochefort. Mais également les plus contemporains La La Land, Chocolat et le film d’animation Tous en scène. À noter que pour la projection de Swing, le réalisateur Tony Gatlif sera présent.

 

 

cinema-plein-air-marseille
L’affiche de la 27e édition de Ciné Plein-Air Marseille, signée Amélie Jackowski © DR

Le plein air pour créer du lien

C’est en comparant cette 27e édition du Ciné Plein-Air Marseille à la première que l’on se rend compte du chemin parcouru. En 1996, le festival n’a compté que sept séances dans un seul et même lieu, la place du Refuge au Panier. « Notre volonté était de faire venir les gens le soir dans le quartier car, à l’époque, tout le monde en avait peur ! On a vu le cinéma comme un bon moyen d’y parvenir », rembobine Christian Scarzella, co-fondateur de l’événement.

Les premiers aficionados des sessions à la belle étoile ont été les habitants du quartier eux-mêmes. « Ils préparaient à manger pour tous, les enfants faisaient des spectacles. C’était de grands moments », se souvient-il, non sans nostalgie. Et notamment de cette fois où 800 spectateurs se sont entassés pour regarder Volver de Pedro Almodovar. Ou de ces fous rires généraux devant Les temps modernes de Charlie Chaplin. Si, au fil du temps, les séances se sont étendues aux quatre coins de la ville, cette ambiance conviviale perdure. « Avant et après le film les gens discutent. Ils sont plus ouverts aux émotions, à se laisser aller que dans une salle de cinéma », considère Christian Scarzella. L’équipe des Écrans du Sud se targue d’avoir rassemblé 112 000 spectateurs devant 560 films depuis la création du festival. Et c’est loin d’être fini. ♦

 

♦ La programmation complète et détaillée de Ciné Plein-Air Marseille est à retrouver ici.
Une version synthétique est aussi disponible ici.

voir-film-gratuit-marseille
Selon les séances, les spectateurs sont invités à amener leur propre chaise pliante ou coussin © DR

 

* Le La Villa Médicis de Cassis accompagne la rubrique « Culture » et vous offre la lecture de cet article *

Bonus

  • Comment profiter des séances de Ciné Plein-Air Marseille ? Toutes les séances sont gratuites. Le plan Vigipirate impose des conditions d’accueil pour certaines qui peuvent évoluer en fonction du lieu (réservation obligatoire par exemple). Il faut aussi parfois prévoir sa propre chaise pliante ou son coussin. Les infos pratiques séance par séance sont à retrouver en cliquant ici.
  • Les financements de l’événement – L’association Les Écrans du Sud organise et coordonne Ciné Plein-Air Marseille. Elle reçoit pour cela le soutien financier des collectivités (Ville de Marseille, département des Bouches-du-Rhône, région Provence-Alpes-Côte-d’Azur) et de la DRAC Paca.
  • D’autres séances de ciné plein air cet été – Les instants d’été proposent aussi des séances à la belle étoile dans différents lieux d’Aix-en-Provence, du 3 juillet au 28 août. Toutes les infos en cliquant ici.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?