Fermer

Touché par le virus de la solidarité ?

Par Marie Le Marois

Journaliste

Photo François Moura -CCIAMP

Vous êtes toujours aussi nombreuses et nombreux à vouloir donner un coup de main pendant cette période de confinement. Et les besoins sont réels : faire du soutien scolaire  coudre des masques, préparer des repas, trouver des vêtements, appeler des personnes isolées, acheter des produits d’hygiène… Vous pouvez agir de chez vous, ou sur le terrain muni de votre attestation de déplacement (case « pour l’assistance aux personnes vulnérables »).

 

Plateformes de mise en lien

AOUF, la plateforme d’entraide locale
Produits d’hygiène pour le squat Saint-Just, dons alimentaires pour les sans-abris, couches et produits bébé pour familles en hébergement d’urgence, vidéo-projecteur pour un centre MNA (mineurs non-Vous avez du temps ? Vous voulez aider ? 2accompagnés), tablettes pour enfants sans ressources Les besoins urgents s’accumulent chaque jour sur AOUF. Pour y répondre, il vous suffit d’inscrire nom, prénom et mail. Cette plateforme d’entraide locale, qui compte aujourd’hui 300 participants, est née en réponse au drame du 5 novembre 2018 et de la situation difficile des habitants délogés, disséminés aux quatre coins de Marseille. « Face à l’urgence des besoinsnous avons étendu la plateforme à tout le monde », souligne Charlotte qui l’anime avec Grégory et Philippine. Si quelques demandes sont exprimées par des particuliers, la majorité provient de structures œuvrant sur le terrain. Trois catégories sur ce site ultra simple à utiliser : ‘’Mes offres’’, ‘’Déposer une offre’’ (restauration, course…) et ‘’Besoins exprimés’’. Pour cette dernière catégorie, les besoins sont envoyées directement sur votre adresse mail.

 

Entraide et Solidarité dans la crise du Coronavirus
Le groupe Entraide et Solidarité dans la crise du Coronavirus publie tous les jours des appels à l’aide sur Vous avez du temps ? Vous voulez aider ? 1Facebook. Quelques exemples : « Travailleurs sociaux dans une association (femmes victimes de violences), nous cherchons des dons vestimentaires ou petits prix afin de pouvoir leur trouver rapidement quelques vêtements de rechange », Charlène. « Quelqu’un sait où les personnes sans abris peuvent se doucher ? » Vaness. Ou bien encore : « Dans notre refuge à la Belle-de-Mai, il reste 3 places d’hébergement priorité aux migrant.es et personnel (para-médical) », Ludovic-Mohamed. À l’origine de ce groupe, cinq personnes qui ne se connaissaient pas avant le confinement. Leur idée est de faire circuler des infos et propositions concrètes, qui concernent la vie quotidienne locale ou des initiatives de solidarité plus larges… Si vous voulez de l’aide plus précise, les demandes sont répertoriées en neuf thèmes dans une colonne à droite : « recherche de soutien », « maraudes et repas », « soutien migrants et sans abris » « entraide voisinage ». Pour y répondre, il suffit d’échanger directement avec l’auteur du post sur son Messenger.

 

seau d’entraide de la ville de Marseille avec deux rubriques :  »j’ai besoin d’aide »,  »je veux aider »

Plateforme jeveuxaiderRejoignez la Réserve Civique dans l’une des 4 missions vitales : aide alimentaire et d’urgence ; garde exceptionnelle d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ; lien (téléphonique, visio, mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées ; solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins.

Portail benevolat.frLes principales associations de promotion du bénévolat en France ont uni leurs forces pour lancer ce portail unique destiné à celles et ceux qui veulent s’engager : Benenova. France Bénévolat. Latitudes. Passerelles & Compétences. Pro Bono Lab. Tous Bénévoles. WebAssoc.

 

Plateforme de dons en ligne

Cagnotte aide alimentaire #ActionBomaye. Ismaël Cousin, qui organise des « Dictées pour tous » dans les cités (voir l’article dans Marcelle ici), a besoin de nous pour aider familles nombreuses, monoparentales, étudiants et personnes âgées isolées. A travers nos dons, il va pouvoir leur proposer kits alimentaires et kits d’hygiène.

La Cagnotte Les Mains Unies Cette association distribue depuis 2008 des colis alimentaires à une quarantaine de familles en situation de précarité, sur l’Estaque et Saint Henri. Avec la situation actuelle, de nouvelles familles font appel chaque jour à l’association. Le périmètre géographique s’agrandit également. Les denrées distribuées viennent de la Banque Alimentaire, de la Métropole via le centre social du Bassin de Séon et de l’association ANDES (fruits et légumes). Hormis celles provenant de la métropole, ces denrées ne sont pas gratuites. Avant le confinement, les Mains Unies les achetait grâce à des lotos et des manifestations festives. Cela n’étant plus possible, une cagnotte est ouverte et fait appel à votre générosité.

Cagnotte pour offrir petits déjeuners, collations, plateaux-repas au personnel soignant de l’hôpital Européen. « Le témoignage poignant du personnel médical évoquant des salles de repos vides de tout, n’offrant pas parfois nourriture et collations leur permettant de tenir la distance, nous oblige à agir », explique le cabinet infirmier marseillais Côté Soins, épaulé par le club Provence Monte-Cristo Club.

Don Coronavirus Cette plateforme de dons recense toutes les associations qui ont besoin d’être soutenues financièrement. Une vingtaine est repertoriée à Marseille et autour.

La Fondation de France redistribue les dons dans toute la France (article dans la semaine). Elle héberge la jeune Fondation de Marseille, qui affecte les sommes récoltées à des causes locales.

Soutenir AP-HM

Paniers Suspendus

Touché par le virus de la solidarité ? 1Le principe ?  »Qui peut donne, qui ne peut pas, prend ! » dixit l’Association Hors Pistes qui vient d’installer une Étagère Solidaire avec denrées alimentaires, produits d’hygiènes, bouteilles d’eau… pour les personnes dans la précarité au 54 rue du Coq, Marseille 1er. 

Si, à votre tour, vous souhaitez reproduire cette initiative, voici les conseils de La Cloche Sud. Placez des paniers, cagettes, caisses en hauteur, avec si possible des cordes pour les suspendre. Mettez-y des contenants solides (les cartons sont soumis aux intempéries et risquent de se dégrader rapidement). Faites vivre ces paniers en les entretenant, en y rajoutant des visuels sympas pour attirer l’œil et susciter le geste solidaire de vos voisins solidaires, et postez sur les réseaux !

 

Besoins des associations en faveur des plus démunis

L’ancien Mc Donald de St Barthelemy est utilisé actuellement par des associations de quartier pour venir en aide aux familles dans le besoin et qui sont « hors système ». Celles qui n’ont pas de papiers, pas de caf, pas de RSA… Ils aident aussi des étudiants de l’IUT de St Jérôme qui se retrouvent sans ressource et sans aide de leur famille. Ils servent par jour entre 400 et 500 familles en graves difficultés. Ils ont besoin de tous les produits de base : œufs, farine, couscous, farine, pain de mie, etc mais surtout sucre, pâtes, huile. Donc si vous avez un peu de temps, allez-y avec un sac de courses. Ils sont là tous les jours au 214 chem Ste Marthe.

Massalia Couches System #MCS est une plateforme de réception de dons / redistribution de couches, lait infantile et produits d’hygiène à destination des familles dans le besoin. Cette initiative a été lancée par l’association AOUF, avec le précieux soutien des communautés Emmaüs de Marseille et l’association Didac’ressources. 15 bd de la Liberté, du mardi au samedi entre 9h00 et 12h00.

Comment je peux y contribuer ?

1. J’achète mes dons et les dépose au local (couches de toutes tailles, lait en poudre, coton, liniment, savons, shampoings, laits corporels, protections féminines + vêtements enfants premiers mois et pots pour bébé)

2. J’organise une collecte pendant quelques jours dans mon supermarché de proximité et je passe déposer les dons. Contactez toctoc@aouf.fr avec dans l’objet du mail « MCS / collecte citoyenne ». Laissez un contact + numéro de téléphone pour qu’ils puissent vous accompagner dans la démarche et vous envoyer un flyer à imprimer.

3. Je donne via la cagnotte en ligne qui leur permettra d’acheter des produits à tarifs négociés auprès de fournisseurs solidaires.

4. Je suis volontaire pour rester au local au moins 2 matinées par semaine jusqu’à la fin du confinement. Les tâches à faire sont : réceptionner les dons en respectant les gestes barrière, faire l’inventaire des stocks, préparer les colis à livrer et préparer du gel hydroalcoolique

5. Je suis « livreur » pour livrer les colis aux collectifs et aux familles démunies dans Marseille. Vous devez avoir un véhicule en bon état, le permis de conduire, une conduite irréprochable et une disponibilité assez large.

 

On se gèle dehors – L’association a repris ses maraudes pour les personnes défavorisées et sans-abri. Elle recherche petites bouteilles d’eau, slips et caleçons noirs (même usagés), chaussettes et beaucoup de tee-shirts, « car les personnes sans-abri ne peuvent pas prendre de douche en ce moment », explique Daniel, le fondateur. Le top : des baskets « car ils marchent beaucoup en ce moment ». À apporter au garage, 29 rue du 141e RIA, Marseille 3e, de 9 h à midi tous les jours, sauf dimanche. Appeler Daniel une demi-heure avant au 07 85 57 33 76.

 

Emmaüs Pointe Rouge

Vous voulez aider ? 5Le Camion Petit’déj Emmaüs a besoin de denrées pour les petits déjeuners, tout ce qui peut être consommer facilement sur place sans cuisine. Pains au lait, bananes, compotes, yaourts, sandwich, plutôt des trucs mous. Mais aussi bouteilles d’eau, café, sucre et lait. Les pâtes, conserves, farine et autre seront redistribués à d’autres associations comme l’Ampil (Association méditerranéenne pour l’insertion par le logement), les familles aidées par les enseignants de l’école primaire Peyssonel ou les Sœurs de la Charité. À déposer du mardi au samedi de 7h30 à 12h, devant le 6 Square Stalingrad, Marseille 1er.Point de collecte

Également : produits d’hygiène : savons (si possible format hôtel qui tient dans la poche), dentifrice, brosses à dents, gel hydro alcoolique, masques et gants jetables, éthanol, alcool à 70° ou 90°, eau oxygénée, glycérine (pour fabriquer du gel hydro alcoolique). Les masques artisanaux doivent suivre le patron diffusé par le CHU de Grenoble. Du papier toilette et des paquets de mouchoirs en papier.

 

Restaurant social Noga⁩ L’association, qui sert des repas chauds aux plus démunis, cherche des bras pour aider à cuisiner, aller chercher les aliments, mettre en barquette, nettoyer… Sous les ordres du cuisinier en chef, Pascal Boulgarian, l’équipe s’approvisionne auprès de la Banque alimentaire pour préparer environ 1 200 repas/ jour, 7j/7. Un protocole d’hygiène est mis en place (gants, masques, blouse ou tablier, charlotte et chaussons). Contact : direction@maavarmarseille.fr ou 04 91 13 03 50.
De plus, depuis une semaine, le Noga est soutien logistique de Yes you camp qui cuisine à Coco Velten. Lire ou relire notre article dans Marcelle ici.

 

Maraude Belsunce Le lieu-relais pour la cuisine et la maraude  »Puget/Aix/st Charles » est au Théâtre de l’Œuvre, 1 rue mission de France, entre 17h et 19h, tous les jours. Possibilité de dépôt de denrées non périssables. Nécessité de caisse en plastique ou autres pour les produits qui ne se conservent pas (la joie des rats et des souris du quartier…). Vous pouvez-vous enregistrer sur le planning ici

 

Maraude 8e avec ABCD. l’association a besoin cakes salés, quiches, tartes, rasoirs jetables, dentifrice, conserves (ouvrable à la main) sardine, thon, petites salades, (des trucs pratiques à manger directement sans cuisson)…. et surtout du savon, mouchoirs et  bouteille d’eau 0.30 ou 0.50cl, tél 06 98 81 71 99

 

Touché par le virus de la solidarité ?Masques pour les populations fragiles : Recherche élastique, tissu, machines et petites mains pour des masques  – À l’initiative de Marseillais, les masques seront distribués uniquement via des associations (maraude Belsunce, collectif Noailles en colère, squat Saint-Just…) Tous les jours de 18h30 à 19h, Vincent Desombre (casquette jaune et masque) se tiendra devant le café Le Petit Nice, place Jean Jaurès, pour collecter ces fournitures ou masques fabrication maison. «Pour les élastiques, ceux des vieux caleçons ou soutifs marchent aussi». Vincent Desombre (06-13-80-70-58)

 

Aider les familles d’écoliers sans ressources

Pour les familles de l’école des Rosiers (Marseille 12e) : « tournée de récup » tous les jeudis, il suffit de contacter Marion par SMS au 06 26 24 5 836 en précisant l’adresse et « pour Laura et ses élèves des Rosiers », afin de planifier la tournée puis de convenir d’un rendez-vous. les besoins :
– des produits alimentaires type riz, pâtes, sauce tomate, huile, sucre, farine, chocolat, conserves en tous genre, etc
– des produits d’hygiène : gel douche, dentifrice, brosses à dents, shampoing, etc
– des produits ménagers : liquide vaisselle, nettoyant multi surface, etc.
– des produits pour bébés : couches, liniments, crème pour le change, produits d’hygiène adaptés, lait premier âge

 

Pour les écoles, collèges et lycées de Marseille 3e (Belle-de-Mai). Les enseignants, assistantes sociales, infirmières (pour les collèges), qui connaissent bien les élèves, recensent les familles, les besoins et les contactent pour leur remettre des paniers alimentaires et/ou des enveloppes pour des produits de première nécessité. Plusieurs cagnottes en ligne : Collège Belle de Mai, école Peyssonel, lycée Victor Hugo, maternelle Fonscolombe, collège Quinet et école St Charles.

 

Cagnotte solidaire de La grosse Patate, association des parents d’élèves de l’école Parmentier à Belsunce. Grâce aux dons déjà récoltés, l’équipe enseignante a pu distribuer des paniers repas à près de 30 familles. Et éviter la rue à celles qui risquaient de perdre leur solution d’hébergement. Aujourd’hui, la cagnotte est déjà presque dépensée. La municipalité n’apporte aucun soutien, pas plus que l’Éducation nationale. La CAF a promis 100 € par famille bénéficiant de la gratuité de la cantine mais cet argent n’est encore qu’une promesse. Les enseignants bataillent chaque jour pour s’assurer que les familles de leurs élèves ne soient pas trop en détresse. Malheureusement, la situation va perdurer et elle risque encore de s’aggraver. C’est pourquoi  La Grosse Patate fait à nouveau appel à la solidarité pour que les familles puissent continuer à manger à leur faim et vivre dignement.

 

Soutien scolaire

Réussite Virale met en relation bénévoles et enfants ayant besoin de soutien scolaire (collégien, lycéen et étudiant).

ViensVoirMonTaf propose trois modes d’action :

> Accompagner un·e élève à distance de 3e d’éducation prioritaire, pour du soutien scolaire, méthodologique, psychologique !

> S’engager financièrement à leurs côtés, ils sont éligibles au mécénat (66% de déduction fiscale). 100€ donné, c’est un élève accompagné et un décrochage évité.

> Donner des ordinateurs pour que les élèves puissent suivre les cours.

Contact contact@viensvoirmontaf.fr

Besoin des association pour les personnes vulnérables isolées

La Croix Rouge recherche des bénévoles pour écouter et livrer des personnes qui ne peuvent pas faire leurs courses (malades, âgées, handicapés…), info ici

Fiche mission pour devenir livreur solidaire, 09 70 28 30 00

 

Les coursiers solidaires de Marseille : ce collectif de cyclistes bénévoles livre les personnes vulnérables isolées. Créé par Matteo, Nadia et Laura, le principe est simple : les particuliers en demande d’aide consulte la carte pour repérer le coursier le plus proche, le contacte et s’arrange avec lui. L’équipe a besoin de livreurs à vélo (formulaire d’inscription ici) et que les personnes isolées soient informées de ce service.

 

 

Besoins des associations en faveur des migrants

Le collectif El Manba fait une collecte de produits d’hygiène. Vous pouvez déposer vos dons au 8 rue Barbaroux mardi et vendredi de 15h à 16h –couchesserviettes hygiéniqueslait infantile. Une hotline (numéro d’urgence) d’information a été mise en place pour les personnes exilées (sans papiers, réfugié·e·s, demandeur·se·s d’asile) : +33 7 51 05 63 45. Cette hotline est destinée en priorité à informer les personnes des dispositions en place par rapport à l’épidémie du COVID19 et de recueillir des infos sur leurs situations. Le créneau horaire approximatif est 9h-18h.

 

Le collectif Un coup de pouce aux migrants de la gare Saint-Charles a besoin de sacs à dos, sacs de couchage et tapis de sol, vêtements homme type tee-shirts, pulls et pantalons (tailles S et M), chaussures homme, accessoires de toilette. Pour déposer vos dons, prendre contact via ce mail : coupdepouce.migrants.stcharles@gmail.com

D’autre part, le collectif a repéré de nombreuses personnes encore sans abri. Un relevé de leur situation et de leurs coordonnées est actuellement en cours par certains de nos membres. Des fiches de saisine du 115 sont réalisées par le réseau Hospitalité et l’Observatoire Asile. Pour les aider à trouver un toit et une protection vitale, nous recherchons des personnes bénévoles pour faire le suivi de leur situation par téléphone (aucun risque donc). Ceci consiste à les appeler régulièrement, ainsi que le 115, pour leur mise à l’abri, et leur faire part de l’évolution de leur situation jusqu’à ce qu’ils aient obtenu un hébergement (même mail ci-dessus).

 

Cartes 

Carte interactive des fontaines en état de marche : placez savons à côté des fontaines et signalez les fontaines manquantes.

 

Carte  Localisation des établissements et équipements accessibles en aide aux sans-abris réalisée par un internaute qui a répertorié les informations glanées sur le groupe Entraide et Solidarité dans la crise du Coronavirus et auprès de La Cloche Sud : accès à l’eau potable, aux invendus, aux soins de premier secours etc..

 

Carte de l’urgence sociale réalisée par Permission de Jeter l’Ancre

 

Carte élaborée par l’association À Voix Haute en collaboration avec le théâtre de l’Oeuvre pour la vérification des infos- Où manger gratuitement ? Où trouver des colis alimentaires ? Où se soigner ? Où parler de mes peurs ?

Vous voulez aider ? 6Vous voulez aider ? 7 Vous voulez aider ? 8 Vous voulez aider ? 9

Pour les familles et personnes isolées

Le collectif Coronavirus : solidarités entre habitant.e.s du 13003 a mis en place via Facebook des actions d’entraides entre voisin.e. et habitant.e.s du 3e arrondissement de Marseille : aides pour les courses alimentaires et de pharmacie, gardes d’enfants, des informations administratives. Et une permanence téléphonique gratuite chaque jour de 16 h à 18 h : 08 05 38 42 44.

 

Pour les personnes âgées

TuN’es’PasSeul permet de créer un lien entre les personnes isolées dans les EHPAD ou hôpitaux, et les personnes confinées chez elles via des lettres d’encouragement, de soutien, des histoires, des dessins… Quelques hôpitaux et plus de 50 Ehpad peuvent déjà accéder à ces lettres via un dossier cloud, les imprimer et les distribuer à leurs patients/résidents régulièrement. Les besoins ? Envoyer lettres, dessins… à letrestunespasseul@gmail.com et prévenir les établissements de ce service à etablissement.tnps@gmail.com

 

L’association makesens a lancé ré_action, un programme d’une semaine dont l’un des volets est destiné à agir concrètement pour créer du lien avec nos aînés, monté en partenariat avec Entoureo. Concrètement, chaque bénévole mène des actions de deux types courant cinq jours : recenser les EHPAD et autres structures où se trouvent des seniors isolés et contacter ces personnes, par téléphone ou mail. L’association recherche des volontaires partout en France. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Maneo Senior lance une initiative pour créer du lien social entre les seniors et les plus jeunes. Il suffit simplement de lui envoyer dessins, mots, lettres, par mail (contact@maneosenior.fr). Ceux-ci seront redistribués auprès des structures d’Ehpad, de résidences séniors, d’infirmiers libéraux, de pharmaciens, de sociétés d’aide à la personne ou encore de sociétés de portage de repas. « Ces deux générations que tout éloigne dans leur quotidien, vivent le même confinement comme coupés du monde », met en avant cette structure marseillaise qui propose habituellement à ses clients des solutions liées à l’habitat pour leur permettre de vivre plus longtemps à leur domicile.

 

1lettre1sourire. On adore cette initiative lancée par 10 cousins, de 14 à 24 ans, étudiants ou scolarisés à Lille, Paris, La Haye, Lausanne, Montréal…. Leur idée ? Écrire des lettres pour réchauffer le cœur des personnes isolées en EHPAD, privées de leur famille pendant le confinement. Comment ? On écrit un mot en quelques clics sur Ecrire une lettre, on rajoute éventuellement une photo et l’équipe se charge de l’envoyer à un des résidents des 400 établissements recensés. En seulement 15 jours, 35 000 lettres ont été envoyées et reçues.

 

Mon Émile Association. Depuis le début du confinement, l’équipe de la start-up marseillaise Mon Émile, qui propose d’ordinaire un service d’accompagnement personnalisé et local pour le bien-être des seniors, consacre son temps à aider les seniors en situation d’isolement. Concrètement, appuyée par des bénévoles, elle leur amène des courses, des médicaments, rompt leur isolement en facilitant la communication avec leurs familles par le biais d’outils numériques (Skype, WhatsApp, etc). Plus d’une centaine de volontaires se sont déjà mobilisés partout en France, soit 400 seniors aidés. L’association recherche toujours de nouveaux bénévoles ainsi que des dons pour mener à bien ses missions.

 

Pour les soignants

Bons plans, beaux gestes et entraide 10Groupe Facebook Cuisinons pour les soignants de l’hôpital Nord récupère tous les bons petits plats préparés par les particuliers pour les soignants de l’hôpital Nord et de la Timone. Seul impératif : cuisiner avec gants, masque si possible, mains ultra-lavées. Tout doit être cuit, emballé, prêt à être livré. Collecte du 1er au 12e arrondissement.

 

Mamaz Social Food se mobilise pour le personnel soignant en organisant la livraison de repas « faits maison » sur leur lieu de travail.

Comment participer ? Connectez vous à votre compte Mamaz ou créez en un, cliquez sur « devenir hôte » ou sur ce lien.  Lors de la création de votre repas, indiquez dans le titre le Hashtag #PourLesSoignants et le montant de 0€ pour votre repas. Indiquez la date à laquelle le repas sera disponible et l’heure. Le site valide votre demande de participation et vient récupérer le repas préparé à la date et l’heure convenue.

 

Le collectif Les Couturiers Solidaires du Sud  vous propose de rejoindre sa super équipe de 300 couturiers.es amateurs.es ou pro pour confectionner dès le 11 avril des masques  »prêt à coudre en tissu » 100% bénévoles, gratuits et homologués. Seul impératif : avoir une machine à coudre chez soi et respecter les contraintes d’hygiène. En une quinzaine de jours, près de 8000 masques ont été réalisés et la plupart livrés aux professionnels en contact physique avec des personnes (EPHAD, foyer pour jeunes en situation d’handicap…)

 

Plateforme de mis en lien Les Petits Masques Solidaires

 

masque-visiere-solidarite-confinementLe collectif Shields-visieresolidaire-covid19-marseille vous propose, si vous avez une imprimante 3D, de fabriquer des visières de protection pour le personnel soignant selon un modèle validé par l’AP-HM. Elles sont composées d’une armature imprimée en 3D, d’une feuille translucide (type reliure) faisant office d’écran et fixée à l’armature par trois clips – eux aussi imprimés -, et d’un élastique pour le maintien. Près de 3000 visières ont été fabriquées à ce jour. Bastien Ringès 06 28 90 20 25 ou visieresolidaire.13@gmail.com