Fermer

Financement citoyen pour production solaire sur la Côte d’Opale

Par Régis Verley

Journaliste

En 2017, le Parc naturel des caps et marais d’Opale a lancé un appel à proposition auprès des citoyens désireux de participer au développement des énergies propres et non polluantes. Avec la création d’une coopérative de production solaire, le bien commun a pris le pas sur les intérêts à court terme.

C’est bien connu. Tout bulletin météo qui se respecte doit comporter, pour être crédible, un soupçon de nuages quelque part en haut de la carte de France. Bienvenue chez les Chtis au pays de la pluie perpétuelle.

 

10 millions de m2 de surfaces disponibles
saseco-solaire-cote-opale
Les granges, les étables, les églises, les salles de sport… @SAS ECO

Les images sont tenaces, mais la réalité est différente. « Certes, reconnaît Willy Flour, le potentiel en énergie solaire est moindre que dans le sud. Mais la rentabilité des installations est comparable ». De fait, 8m2 de toiture produisent autant d’énergie à Boulogne qu’à Paris ou Lyon. Le chargé de mission au Parc naturel régional des caps et marais d’Opale souligne encore : « Les panneaux solaires perdent en capacité lorsque la chaleur est trop élevée. Ce qui n’est pas le cas ici. Le coût des panneaux a fortement baissé. En outre, il suffit d’accroître de 10 ou 20% leur surface pour atteindre des rendements comparables à ceux du Midi ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déja membre ? Vous connecter

S'abonner pour lire la suite