Fermer

À Nantes, en vélo, on collecte les poireaux

Par Paola Da Silva, le 7 décembre 2021

Journaliste

À Nantes, la Tricyclerie compte déjà 95 clients (boulangeries, restaurants, entreprises…) @La tricyclerie

À toute allure les épluchures ! C’est ce drôle de slogan que l’on peut lire sur les quatre remorques des pédaleurs de la Tricyclerie qui sillonnent tous les jours les rues du centre-ville de Nantes à vélo. Elles contiennent jusqu’à 200 kilos de déchets organiques récupérés auprès des restaurateurs, habitants, commerçants… Qui, à terme, deviendront du compost, revendu ensuite à son tour pour refaire pousser localement plantes et légumes.

 

Neuf tonnes de déchets organiques récupérés par mois. « C’est à la fois énorme et anecdotique pour une ville de la taille de Nantes », entame Coline Billon, fondatrice de l’association loi 1901 La Tricyclerie.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.

Vous rencontrez un problème ?

Nous avons apportés quelques améliorations techniques sur Marcelle.media. 

Si vous rencontrez des problèmes, n'hésitez pas à nous envoyer un message.

Vous rencontrez un problème ?