Fermer

Nathalie Gatellier, La Fabrique du Nous

Par Raphaëlle Duchemin, le 26 janvier 2024

Journaliste

Le tandem de la Fabrique du Nous, Tarik Ghezhali et Nathalie Gatellier @Jean-Yves Delattre avec l'aimable autorisation de Gomet'
[Héroïne Du Quotidien] Elle s’appelle Nathalie Gatellier. Elle est l’un des visages de La Fabrique du Nous imaginée avec Tarik Ghezali. Leur projet, né à Marseille, part de ce qu’ils appellent une obsession commune : « recréer du lien entre des gens différents ». Utopique ? Pas si sûr.
YouTube player

Nous : pronom personnel de la première personne du pluriel. Il peut être, selon le dictionnaire, de majesté ou de modestie… Et c’est assurément la seconde définition qui s‘applique à Nathalie et à Tarik dans l’entreprise qu’ils ont imaginée. La Fabrique du Nous : une association comme un ovni, qui rêve en grand d’une autre société, plus ouverte.

La rencontre, une arme fatale

« On est convaincus, Tarik et moi, que la rencontre est une arme fatale pour créer du lien », introduit Nathalie. Et d’expliquer : « En travaillant ensemble, on s’est aperçus que, plus qu’orienter un jeune vers le bon dispositif, ce qui est déterminant c’est la rencontre avec la bonne personne ». Et Nathalie ouvre la boîte à exemples : Il y a plein de gamins qui ont eu un avenir tout autre parce qu’ils ont rencontré un entrepreneur qui a eu confiance en eux .Quelqu’un qui les a envoyés au bout du monde, au Japon et qui a transformé leur vie. Ça ouvre des opportunités, ça génère de la confiance. Et notre obsession, c’est comment on peut démultiplier ces rencontres transformatrices qui font du bien d‘un côté comme de l’autre. »

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.