Fermer

Les élèves ont classe chez les commerçants avec ‘’Quartier école’’

Par Marie Le Marois, le 8 janvier 2024

Journaliste

Ce dispositif éprouvé à Marseille s'inspire de projets développés au Brésil et à Naples contre l’échec scolaire : des cours hors les murs pour des classes de primaire, chez différents commerçants du quartier. 
Artisans, commerçants, policiers, cantonniers et citoyens deviennent enseignants temporaires des enfants de leur quartier grâce au ‘’Quartier école’’. Ce dispositif inédit, initié depuis novembre 2023 par la Fabrique du Nous et soutenu par le groupe Bayard, est expérimenté dans trois classes pilotes de Marseille.

L’école élémentaire Bernard Cadenat, qui s’étire le long de la place éponyme, ne passe pas inaperçue. Sa façade rouge affiche deux entrées surmontées d’un ‘’École de filles’’ à gauche et ‘’École de garçons’’ à droite. Elle fait face à l’une des huit fontaines Wallace de Marseille, sculptures en fonte emblématiques du XIXe siècle. Une autre particularité est d’être située au cœur de la Belle de Mai, un des quartiers les plus pauvres de France.

Enfin, elle est la première en France à accueillir ‘’Quartier école’’, le dernier dispositif de la Fabrique du Nous, un labo marseillais de projets et d’idées. À pied d’œuvre pour une société plus fraternelle, ses fondateurs  Nathalie Gatellier et Tarik Ghezali se sont inspirés de projets développés au Brésil et à Naples contre l’échec scolaire (bonus). Pendant un an, les élèves de CP, CM1 et CM2 ont classe hors les murs, chez différents commerçants du quartier. 

Apprendre l’anatomie avec le squelette

Les élèves font classe chez les commerçants 1
Isaac, Oscar et la pédicure-podologue @Marcelle

Ce matin-là, ils passent l’après-midi dans le cabinet de podologie, voisin de leur école. Aucun ne connaissait les lieux, encore moins le métier. Tous font face au squelette Oscar, fier et droit sur sa tige. La pédicure-podologue commence par leur parler des articulations. Elle demande à la dizaine d’enfants présents de montrer tour à tour nuque, genoux, pieds, cheville ou hanches – « z’hanches », lance tonitruant un petit garçon.

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Soutenez-nous en vous abonnant !.
Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous.